RMC Sport

Lacazette : « La Coupe du monde ? On ne sait jamais… »

Alexandre Lacazette

Alexandre Lacazette - -

Meilleur buteur français de L1 (10 buts), Alexandre Lacazette tape à la porte des Bleus, qu’il a déjà fréquentés en juin dernier (2 sélections). Outsider dans la course à une place pour le Mondial, le Lyonnais rêve de créer la surprise.

Alexandre, après un début de saison difficile, on a l'impression que l'OL a trouvé un équilibre...

C’est vrai que le début de saison a été perturbant avec le départ de certains. On était pas mal de jeunes. Cette année, on est dans une phase de transition entre les anciens et les plus jeunes, et je pense que je n’étais pas prêt pour cadrer les plus jeunes. Maintenant, on a trouvé une bonne alchimie avec des anciens qui cadrent et recadrent les jeunes. On reprend peu à peu confiance. Les blessés sont revenus et on est tous en forme physiquement, donc forcément l’équipe va mieux. Nous n’avons pas perdu l’ambition de revenir en tête du championnat, même si on est à neuf points du troisième (Lille, ndlr). On va tout faire pour revenir.

Avec Grenier, Gourcuff, et Gonalons au milieu du terrain et vous avec Gomis en attaque, pensez-vous que Rémi Garde a trouvé son équipe-type ?

On a pris beaucoup de confiance dans cette composition de jeu. Maintenant, tout le monde connait son rôle et ce qu’il à faire dans l’équipe. Je pense qu’on a les capacités, autant sur le terrain que mentalement, pour revenir au classement. Après, ça ne dépend pas que de nous. Mais si on fait de bonnes séries durant cette deuxième partie de saison, ça ira beaucoup mieux ! Je reste persuadé que l’on peut atteindre la troisième place ! Mais il ne faut pas qu’il y ait de nouveaux blessés ou de suspendus longue durée.

Vous allez affronter Troyes, pensionnaire de Ligue 2, en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Cette compétition est-elle devenue un objectif prioritaire ?

C’est un objectif que l’on n’oublie pas. Il faut d’abord gagner la demi-finale pour envisager de gagner une coupe. Mais il faut tout de même noter que l’on est tombé sur l’équipe la moins forte lors du tirage au sort (l’autre demi-finale opposera Nantes au PSG, ndlr). Mais le championnat fait aussi partie de nos objectifs, ainsi que la Coupe de France. On a envie de réussir les trois.

Croyez-vous en vos chances d'être retenu pour la Coupe du monde et vous sentez-vous en concurrence avec votre coéquipier lyonnais Bafétimbi Gomis ?

La Coupe du monde est un rêve. J’espère que mes performances seront à la hauteur et que je pourrai prétendre à y aller. Il faudra continuer à être décisif en marquant des buts. Pour le moment, Didier Deschamps a déjà fait son groupe de 23 joueurs mais on ne sait jamais ce qu’il peut se passer avec les blessés et les surprises de dernière minute. Avec Bafé Gomis, on est ensemble sur le terrain, mais le dernier choix appartient au sélectionneur. Il n’y a pas de raison que « Baf » m’en veuille d’être sélectionné, et inversement.

A lire aussi :

>>> OL : comment Garde a repris la main

>>> Aboubakar loue le travail de Gourcuff

>>> Lacazette et le rôle des anciens

Luis Attaque