RMC Sport

Larqué : « A l’OM, le dossier commençait à être lourd »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

C’est une info RMC Sport, Elie Baup a, ce samedi, été limogé de son poste d’entraîneur de l’OM, et sera remplacé temporairement par José Anigo, directeur sportif du club. Une demi-surprise pour Jean-Michel Larqué, membre de la Dream team RMC Sport.

Loin de ses temps de passage de la saison dernière, l’OM d’Elie Baup peinait cette année à accrocher le wagon de tête, enchaînant d’embarrassantes défaites à domicile. Suffisant, aux yeux de Vincent Labrune, président du club, pour mettre fin à sa collaboration avec Elie Baup. Un limogeage qui en a surpris beaucoup, mais semble tristement logique à Jean-Michel Larqué au vu des résultats de Marseille depuis le début de l’exercice 2013/2014. « Sur le plan purement sportif, il y a plusieurs paramètres à intégrer. D’abord, du côté de l’OM, on s’était fait une joie de tirer Dortmund, Naples et Arsenal en C1. Mais ce qui fait mauvais genre, c’est d’avoir zéro point après 5 matches, déplore notre consultant foot. C’est difficile à supporter. Car, même si c’est difficile, rien n’empêchait les Marseillais de viser des matches nuls courageux en Ligue des champions et de prendre des points. Sur cette campagne européenne, Marseille est tout près du ridicule. Et puis il y a le championnat. La 5e place n’est pas dramatique, mais être à 9 points du leader est plus embêtant, surtout qu’on n’est même pas à la moitié du championnat. Sur ce rythme, l’OM pourrait finir avec 20 points de retard sur le PSG. A Marseille, ça aussi ce n’est pas supportable. »

« Pas supportable »

« Quant aux défaites à domicile de l’OM en Ligue 1, il faut aussi en parler. Tu perds au Vélodrome contre Monaco (1-2), qui est un promu malgré son recrutement. Ce n’est pas supportable, surtout que cet été les Marseillais ont dépensé 40 millions d’euros. Ce n’est pas autant que l’ASM, mais beaucoup plus que l’immense majorité des clubs français ! Ensuite tu es également battu par le PSG (1-2), alors que tu mènes 1-0 et que tu joues à 11 contre 10. Pas supportable. Puis, tu es aussi battu par Reims (2-3). Pas supportable non plus évidemment. Et au cas où l’argument « Monaco promu » ne vous avait pas convaincu, hier soir, l’OM se fait encore battre… par un promu. Il s’agit bien sûr de Nantes (0-1), qui, en plus, était interdit de recrutement cet été ! Pas supportable. Le dossier commençait à être lourd. Vincent Labrune avait clamé haut et fort qu’ils étaient partis pour une aventure tous ensemble, mais en football on est toujours rattrapé par les résultats. »

A lire aussi : >> Baup limogé : toutes les infos en direct >> Courbis : "Montpellier rejoeura peut-être les premiers rôles" >> Diouf : "Les jeunes de l'OM se prennent pour des vedettes"

Jean-Michel Larqué