RMC Sport

Larqué : « Ancelotti n’est pas heureux »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Pour Jean-Michel Larqué, un éventuel départ de Carlo Ancelotti freinerait la progression du PSG. Mais il estime que cette hypothèse est possible, l’entraîneur italien ne semblant pas en phase avec l’attitude de ses joueurs.

Pour Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC sport, le départ de Carlo Ancelotti serait un véritable coup dur pour le PSG. « Dans la construction d’un club, l’entraîneur a toujours tenu un rôle essentiel. Le départ d’Ancelotti, après le limogeage d’Antoine Kombouaré, ne serait peut-être pas un coup d’arrêt définitif, mais ce serait un moment de pause, un stop sur la progression. L’impression que j’ai, c’est que Carlo Ancelotti voudrait continuer mais j’ai le sentiment qu’il n’est pas heureux. Non pas avec les dirigeants, non pas avec son staff, qu’il a choisi. Mais j’ai l’impression que malgré tous ses efforts, on l’a vu dans une colère incroyable contre Evian, il se dit qu’avec ses joueurs, avec ce groupe-là, il va vite atteindre les limites. »

Plus qu’un problème de performances, Jean-Michel Larqué met en avant le comportement des joueurs, notamment au moment du décès de Nick Broad, le chef performance du PSG. « Le Paris Saint-Germain avait demandé le report du match qui suivait cette malheureuse disparition. Je pense que Carlo Ancelotti était véritablement traumatisé. Il y avait un vol spécial qui avait été affrété et il n’y avait que trois joueurs dans l’avion. Je crois qu’il n’y avait pas un seul titulaire. Ce n’est rien, mais moi, ça m’a énormément choqué. Voilà le genre d’épisodes dans la vie d’un club qui met l’accent sur la solidarité. On est solidaires dans le malheur, on est solidaires dans la joie. Je pense que Carlo Ancelotti s’est dit ce jour-là : ‘‘je ne peux pas aller à la guerre avec eux, on ne va pas décrocher la lune’’. S’il arrivait la même chose dans un autre club, l’avion serait plein et peut-être même trop petit. »

« Leonardo ? Pourquoi pas »

Et la suite ? Si Carlo Ancelotti quittait le club de la capitale, reste à savoir qui le remplacerait sur le banc parisien. Et même si Jean-Michel Larqué ne croit pas vraiment en l’hypothèse Leonardo, il ne la rejette pas totalement. « Pourquoi pas, si l’équipe tourne et s’il fait progresser le PSG. Celui qui viendra derrière aura pour mission d’améliorer ce qui a été fait, que ce soit Leonardo ou Arsène Wenger, dont le nom est cité. S’il est là, c’est pour que le club grandisse, pour que l’équipe franchisse un palier et on sait que le palier que l’on attend, c’est la Ligue des champions. Après le quart de finale cette année, il faut au moins atteindre les demi-finales l’année prochaine. »

A lire aussi

Ancelotti : partira, partira pas ?

Van der Wiel : « Un départ d’Ancelotti ? Ce serait triste »

Rothen : « Ancelotti laisserait un grand vite »

Jean-Michel Larqué