RMC Sport

Larqué : « L'OL est sur la pente descendante »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Battu par Reims samedi (0-1), l’Olympique Lyonnais n’a pas su rebondir après la claque reçue face à la Real Sociedad en barrage aller de la Ligue des Champions. Pour Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team, le mal est profond.

L’Olympique Lyonnais est-il en train de couler ? Battus mardi par la Real Sociedad, en barrage aller de la Ligue des Champions, les Lyonnais ont concédé une deuxième défaite à domicile en moins d’une semaine face à Reims, samedi en Ligue 1 (0-1). Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, craint un naufrage pour le club rhodanien. « On s’étonnait que Lyon fasse de belles choses alors qu’ils étaient déjà sur la pente descendante sportivement et qu’au niveau de l’ambiance générale, entre les transferts des uns, les obligations de départ des autres, les tensions, les prolongations de contrat, ce n’était pas l’idéal.

Malgré tout, les Lyonnais s’en sortaient. C’était déjà le cas l’été dernier, même si on était loin de l’euphorie. Même chose au mercato d’hiver avec l’épisode Bastos et les prémices du dossier Gomis. Mais cet été, il y a tout eu : des départs, des non-départs et des problèmes d’ambiance. Alors certes, il n’y a pas de vérité en sport mais un club avec de bons joueurs, qui fait un bon recrutement, dont l’équipe progresse et qui est assez serein sur le plan financier s’en sort mieux sportivement en général. On connaissait l’importance de cette compétition qu’est la Ligue des Champions pour Lyon et l’importance du championnat. D’autant que l’OL a pris une voix plus économique que sportive, notamment pour essayer de construire enfin ce stade qui lui servirait à franchir un palier. »

« L'OL essaie de colmater »

« Quand j’ai vu l’attaque de l’Olympique Lyonnais avant le match contre Reims, je n’ai pas imaginé une seule seconde qu’ils pourraient briller. Quand on est l’OL, qu’on est en Ligue 1 et qu’on attaque le troisième match de la saison avec Danic à gauche, Lacazette dans l’axe et Bahlouli à droite, on se dit quand même que les belles années sont derrière. Et puis leur banc de touche… Quand on pense que cette équipe a fait jouer des joueurs comme Edmilson, Juninho, Benzema, Fred, Govou, Malouda… on réalise que l’effectif est en train de fondre. Jusqu’à présent, Rémi Garde et les Lyonnais ont sauvé les meubles mais la cote d’alerte est atteinte. Aujourd’hui, c’est un OL rustine : on essaie de colmater de partout mais l’embarcation prend l’eau. Les supporters peuvent être très inquiets. »

A lire aussi :

>> OL-Reims : Lyon prend l’eau

>> Gourcuff : « La Ligue des champions est un objectif »

>> Ligue 1 : Ce qu’il faut retenir de la 3e journée

GG du sport