RMC Sport

Larqué : « L'OM n'est pas une république des bisounours »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Dans une interview à RMC Sport, José Anigo fait le point sur ses relations avec Didier Deschamps. Pour Jean-Michel Larqué, l’OM fait bon an mal avec des deux personnalités si différentes : « Je trouve que la relation entre José Anigo et Didier Deschamps nous amène à une situation extrêmement compliquée avec des gens qui sont tous les deux attachés à leur clubs, à leur boulot et aux objectifs qui leur sont fixés. Lorsqu’il y a eu le renouvellement du contrat de Didier Deschamps, tout le monde a dit que ses prérogatives avaient été augmentées. Et à partir du moment où l’un prend un peu plus d’importance, cela laisse un peu moins de place pour l’autre. Et je comprends qu’humainement cela soit difficile à digérer. Il a même été question à un moment donné que le bureau de José, qui est dans le bâtiment sportif, soit transféré dans le bâtiment administratif : est-ce que ce n'est pas symbolique ? Plus généralement, on parle là du fonctionnement actuel de l’OM. Justement, il y a un management ou c’est la république des bisounours où tout le monde est content, on fait des fêtes, on se réunit, on bouffe entre potes, il y a des nez rouges, des chapeaux pointus? A l'opposé, il y a des maisons où pour faire marcher l’entreprise on met en conflit les principaux responsables pour que ce soit une course à la carotte... Et j’ai l’impression que dans le cas de l’OM, on est dans cette situation où il y a deux très fortes personnalités mais qu’il n’ y a pas forcément de place pour les deux rôles qui leur ont été définis et que finalement la direction s’en contente parce que ça marche quand même. »