RMC Sport

Larqué : « Les déclarations d’Ancelotti sont révélatrices »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Pour la première fois, Carlo Ancelotti a laissé planer le doute samedi sur son avenir au PSG. Un discours qui ne rassure pas Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, qui voit l’Italien s’en aller à la fin de la saison.

« Dans le long feuilleton qui est en train de se mettre en place pour la suite de la carrière de Carlo Ancelotti, cette phrase (‘‘Je vais attendre la fin du championnat pour vous donner ma décision’’) a retenu toute mon attention. Ça me rappelle d’autres déclarations que j’ai entendues ces derniers mois et qui ont toutes amené le même résultat. Selon moi, c’est tout le contraire de ce qu’on attend de quelqu’un qui va rester, qui est en passe d’obtenir un titre de champion de France et qui a envie de continuer l’aventure. A l’époque, René Girard disait : ‘‘J’ai pris ma décision mais je ne vous la communique pas’’. Quinze jours plus tard, il annonçait qu’il s’en allait. Idem avec Antonetti qui disait : ‘‘Attendez la finale de Coupe de la Ligue et je vous donnerai ma décision’’. On connait la suite. Donc je ne vois pas en quoi, si Ancelotti devait rester, ça le gênerait de dire aujourd’hui qu’il n’y a pas de problème. C’est pour ça que je pense que ses dernières déclarations sont pleines de sens et révélatrices de la suite de sa carrière.

« Le choix sera difficile »

Bien évidemment, s’il annonce son départ, c’est l’incendie médiatique et c’est surtout le feu dans les vestiaires. Il suffit de voir où se trouvent aujourd’hui l’équipe de Montpellier, championne de France en titre, ainsi que le Stade Rennais. Ancelotti explique que ‘‘le choix sera difficile’’. Mais il y a un mois, il ne parlait même pas de choix ! Et si on prend le cas de l’entraineur qui ne dit rien quant à son avenir mais qu’on sait, en interne, qu’il va partir, c’est une catastrophe ! Il suffit de se souvenir des six derniers mois de Laurent Blanc à Bordeaux. »

A lire aussi :

>> Le PSG sur les lieux du crime

>> PSG : Ancelotti, un dossier pas si simple

>> Di Meco : « Ancelotti a raison d’entretenir le doute »