RMC Sport

Larqué : « Les Verts auraient signé pour le nul »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, estime que l’ASSE peut avoir des regrets après son match nul face au PSG, dimanche, lors de la 11e journée de L1 (2-2). Même si, au final, cela reste un bon point de pris face aux champions de France.

Après avoir longtemps bousculé le PSG, l’AS Saint-Etienne, handicapé par l’expulsion de Fabien Lemoine en seconde période, a fini par céder et concéder le nul dans le temps additionnel, dimanche, en clôture de la 11e journée de Ligue 1 (2-2). « Les Stéphanois vont se dire que les Parisiens étaient bons à prendre sur ce match, glisse Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport. Ça se joue à pas grand-chose. Il est évident que l’expulsion de Lemoine, pas tout à fait justifiée mais pas tout à fait injustifiée non plus, parce qu’il avait quand même fait pas mal de fautes avant sa sortie, a changé beaucoup de choses. D’autant que le PSG a fait de grosses erreurs défensives, à l’image de Marquinhos et Sirigu.

Les Verts ont peut-être manqué un peu de métier. Ils ont subi, trop subi. Ils n’ont jamais réussi à reprendre leur respiration après l’expulsion de Lemoine. Je ne dis pas que c’est fort logiquement que les Parisiens égalisent, mais on sentait tellement que rien n’était fait dans ce match… Le deuxième but du PSG est arrivé à la toute dernière seconde. C’est vrai que c’est un coup de poignard pour les Verts, mais avant le match, ils auraient signé pour un nul. »

« Le PSG était bon à prendre »

Malgré ce résultat plutôt favorable face aux stars de la capitale, l’ASSE peut regretter le scénario de la rencontre. « Le carton rouge de Lemoine a désorganisé les Verts et entraîné la sortie de Benjamin Corgnet, qui a posé beaucoup de problèmes au PSG, analyse Larqué. Les Parisiens étaient peut-être un peu moins frais, bons à prendre. Mais c’est dans ces moments-là qu’on voit les grandes équipes. Même bousculé, le PSG a réussi à faire match nul. Mais les Stéphanois pourront toujours se dire qu’ils n’ont pas été battus lors de leurs quatre derniers matchs face aux champions de France et grands favoris de cette saison. »

A lire aussi :

>> Matuidi : « Cette année, on a changé »

>> Les Verts le digèrent mal

>> Cavani : « Un match difficile »

La rédaction