RMC Sport

Larqué : « Messieurs, changez de métier ! »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC, n’a pas mâché ses mots contre les performances sans saveur de l’OM et Bordeaux, cette semaine en Coupes d’Europe.

Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC, est revenu sur la semaine européenne des clubs français marquée par la cinquième défaite en autant de matches de l’OM en Ligue des Champions et par l’élimination de Bordeaux en Ligue Europa. Capitaine Larqué s’étonne notamment du discours tenu par Mario Lemina, milieu de terrain de l’OM, qui a reconnu un manque d’envie lors du revers à Arsenal (2-0), mardi. « Lemina a 20 ans et quand il va jouer à Arsenal, il ne peut prendre que du plaisir et ne peut que progresser. Quels sont les risques pour Lemina et Marseille de se déplacer à Arsenal alors qu’ils sont déjà éliminés et qu’ils n’ont aucun point ? Quand il dit qu’ils manquaient d’envie, je leur dis : Messieurs, changez de métier ! Quand tu entends des choses pareilles tu as envie de te mettre dans un trou. S’il avait dit « on a tout donné, on a fait ce qui a été possible, on a fait le maximum et on a été battu par meilleur que nous’’, j’aurais compris. Mais je ne pense pas qu’il ait progressé pendant les 90 minutes du match à Arsenal. Je comprends qu’on soit à mille lieues de redresser la barre du football professionnel et de l’équipe de France. Des mecs paient des fortunes pour aller à l’Emirates Stadium mais eux on les paie pour jouer à l’Emirates Stadium. »

« On est des peintres »

Il est aussi revenu sur la copie très faible rendue par Bordeaux contre Francfort (0-1) qui a scellé le sort des Girondins en Ligue Europa. « Je croyais que la bouillabaisse était une spécialité marseillaise ! Lors du match aller, Francis Gillot avait pris les journalistes à témoin en disant qu’il ne pouvait pas jouer la Ligue Europa. Finalement, après la victoire contre Nicosie (2-1), Jean-Louis Triaud a dit qu’ils allaient la jouer à fond. Où sont-ils allés entre Nicosie et Francfort ? Jeudi, c’était le dernier match où ils avaient une chance de se qualifier. Quand tu es éliminé dans une poule où il y a Nicosie et Tel Aviv, tu as tout compris, ironise-t-il. Ils ne sont pas motivés quand ils jouent en L1, quand ils jouent en Ligue Europa et à l’entraînement. Quand j’entends que c’est un mal français ? Quand est-ce que l’épidémie s’est abattue sur la France ? Je confirme qu’on est malade. On est des peintres et on se contente du minimum. On se prend pour les plus beaux, les plus grands, les plus forts et on se regarde le nombril. On croit que notre prochain match va être regardé par l’Europe entière. Mais ils s’en foutent les autres en Europe. »

A lire aussi :

>>> L’OM, la L1 pour oublier

>>> Lemina : « Thauvin est un exemple »

>>> Paris se qualifie avec le cœur

Encore battu par Arsenal (2-0) mardi en C1, l’OM est déjà de retour aux affaires avec la réception de Montpellier ce vendredi pour la 15e journée de L1 (20h30). Un match que l

Larqué Foot