RMC Sport

Le Barça, Paris ne pense qu’à ça

Clément Chantôme

Clément Chantôme - -

Le PSG, qui reçoit Montpellier ce vendredi en ouverture de la 30e journée de Ligue 1 (20h30), a plus que jamais la tête tournée vers son quart de finale aller de Ligue des champions face au FC Barcelone, quatre jours plus tard.

Clément Chantôme n’est pas quelqu’un de particulièrement expressif. Mais lorsque le milieu de terrain du PSG évoque le FC Barcelone, son visage s’éclaire. Comme par magie. « Je crois qu’on n’a jamais reçu autant d’appels que depuis le tirage pour avoir des places, a confié le joueur formé par le club de la capitale, jeudi en conférence. Dans la rue, tous les gens ne nous parlent que de ça, ils oublient même qu’il y a le championnat. » A force d’évoquer le Barça depuis le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions, gentiment d’abord, puis avec insistance avec la proximité du choc aller (mardi), on en oublierait presque que Montpellier sera au Parc des Princes vendredi (20h30). Et que les cinq points d’avance du leader parisien sur Lyon au classement, s’il lui confère un petit ballon d’oxygène, ne l’immunise pas de toute remontée de pression pour le titre en cas de contre-performance.

« L’objectif prioritaire, c’est le titre de champion de France, poursuit Chantôme. On donnera tout ce vendredi au Parc sans penser à Barcelone et d’éventuelles blessures. » Vraiment ? Ezequiel Lavezzi et Thiago Motta, en délicatesse à l’adducteur droit sont ménagés en vue de la première confrontation face aux Catalans. Lucas, incertain en raison de sa cheville enflée, pourrait connaître le même sort. De retour de sélection, Zlatan Ibrahimovic n’a pas caché sa bonne humeur, motivée par la réduction de la sanction que l’UEFA lui avait infligée suite au carton rouge écopé contre Valence… et qui lui permettra de croiser le fer dès mardi face à ses anciens coéquipiers. « C’est toujours important d’avoir dans son équipe des joueurs qui connaissent ce genre de match, qui les ont déjà joués, insiste Chantôme. Il voudra bien faire, comme dans tous les matches. »

Girard : « Paris ne fera pas l’impasse »

Peut-être un peu plus. « Je ne vais pas vous mentir. Dans le vestiaire, tout le monde pense à Barcelone », lâche finalement le milieu de terrain francilien. Le secret de Polichinelle est éventé, même si Carlo Ancelotti tente, de son côté, d’affirmer le contraire en rappelant que « le match de Montpellier peut être la clé de la saison. » Et même si René Girard ne croit pas à une démobilisation parisienne. « Je ne pense pas que cela soit quelque chose qui les perturbe beaucoup. Trois ou quatre jours avant un match comme celui du Barça, je ne pense pas qu’ils prennent cela en-dessous de la jambe. Même si Barcelone doit davantage les préoccuper que nous. Je ne pense pas qu’ils fassent l’impasse sur un match comme cela parce que c’est toujours bien de se préparer et de faire des matchs costauds. »

Et justement. Un match costaud, c’est précisément ce que Girard promet au PSG. « J’ai rencontré mon ami Carlo (Ancelotti) au rassemblement des entraîneurs, il m’a dit : "On joue Barcelone, calmos." Je lui ai dit : " Toi tu as la Ferrari, nous on a la deux chevaux". Je crois que ce sont des dates que l’on attend. Il faut finir la saison et prendre du plaisir contre ces équipes-là. On va essayer de leur faire une répétition du Barça. »

A lire aussi

>> Larqué : « Le Barça et le PSG sont plus forts que l’Espagne et la France »

>> Dani Alvès : « Le PSG a les atouts pour battre le Barça »

>> Ancelotti : « Je ne veux pas penser à Barcelone »

A.D avec M. Bo et J.L