RMC Sport

Le changement, c'est maintenant !

Eden Hazard et Joe Cole

Eden Hazard et Joe Cole - -

Obraniak et Sow partis, le visage de la formation lilloise, qui accueille Saint-Etienne ce samedi soir lors de la 21e journée de championnat (21h), a considérablement changé cet hiver. Côté arrivées, si Mauro Cetto n’est pas qualifié, Nolan Roux pourrait faire ses débuts avec les champions de France.

S’il le pouvait, Rudi Garcia se projetterait bien sur mercredi prochain. Histoire de tirer un trait définitif sur un mois de janvier qui ne sourit pas franchement à son équipe. Il y a d’abord les résultats, moyens : deux défaites contre Lyon (2-1, en Coupe de la Ligue), et l’OM (2-0 en championnat) ainsi que deux victoires, mais face à des clubs amateurs en Coupe de France.
Et puis, il y a le mercato, très mouvementé. Avant d’accueillir Saint-Etienne ce soir à l’occasion de la 21e journée, le champion de France a vécu un mois de janvier placé sous le signe du changement au sein de son effectif. Et Rudi Garcia ne s’y attendait pas forcément : « Lorsqu’on a débuté la saison, on ne pensait pas qu’il y aurait des arrivées et des départs cet hiver. C’est comme ça… Il y a un mercato et des impératifs. Il faut faire avec. Janvier n’est pas le mois que je préfère. »
Exit Obraniak (Bordeaux) et Sow (Fenerbahçe), Nolan Roux et Mauro Cetto -qui ne sera pas qualifié contre les Verts- sont arrivés. « Il faudra peut-être leur laisser un peu de temps pour être performants », soupire Rudi Garcia.

Objectif podium !

Mickaël Landreau, qui en a vu d’autres, est sur la même longueur d’onde : « La période du mercato n’est jamais simple, assure l’ancien Nantais. Il y a eu beaucoup de changements. Vivement fin janvier ! »
Mais avant de basculer en février par un déplacement à Sochaux, place à Saint-Etienne. Si les Lillois s’étaient imposés à l’aller à Geoffroy-Guichard (3-1), la formation du Forez affiche une bien meilleure santé aujourd’hui. En cas de victoire au Stadium Lille Métropole de Villeneuve d’Ascq, l’équipe de Christophe Galtier (7e) reviendra même à hauteur du Losc. Les Nordistes ont donc rappelé qu’ils étaient très attachés à leur 3e place. « Je signe tout de suite pour cette place en fin de saison, confirme Landreau. Le président aussi (Michel Seydoux, ndlr). Gérer un doublé et autant de changements, ce n’est pas simple. On a hâte d’en découdre. Et de gagner contre Saint-Etienne pour repartir de l’avant. »

AB avec JB