RMC Sport

Le gros coup de gueule de Di Meco sur le maillot retiré de Souleymane Diawara

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

Souleymane Diawara, va devenir le premier joueur phocéen à voir son numéro de maillot (21) retiré et ainsi intégrer le « Hall of Fame » du club. Une initiative qui choque notre consultant Eric Di Meco.

Vincent Labrune a annoncé son intention de retirer le numéro 21 de Souleymane Diawara, s’inscrivant ainsi dans une très longue tradition sportive, essentiellement américaine. Une initiative qui déplait profondément à Eric Di Meco, qui la considère comme une preuve de méconnaissance de l’histoire du club marseillais par son président. « D’abord, une pensée pour Souley Diawara. Parce que la genèse de cette histoire-là, il faut quand même la raconter. Donc Souley Diawara, que personnellement j’adore, on lui a promis, oralement, une prolongation de contrat cette année. Sauf qu’à la fin de l’année, au lieu de le prolonger, on lui a encadré un maillot et on lui a dit qu’il entrait au Hall of Fame. C’est sûr que ça coûte moins cher. Mais au départ, il s’agit d’une promesse orale non tenue. Ils l’ont mis dans l’embarras avec cette histoire. Lui, il est gêné, il sait très bien que ce club a plus de 100 ans d’histoire et qu’avant lui de très très grands joueurs y ont évolué. Il s’est fait enfumer, c’est ça la réalité. »

« Labrune piétine l'histoire du club »

« La deuxième chose à dire, c’est qu’aujourd’hui, on est face à un président (Vincent Labrune), qui ne respecte pas l’histoire du club, qui la piétine ! Et ce n’est pas la première fois. Regardez le traitement de Didier Deschamps. Regardez le traitement qu’ont eu les 20 ans de la victoire en C1 en 1993. Ils avaient invité des gens, à l’arrache, une semaine avant, pour faire une fête qu’ils n’avaient pas envie de faire. Parce que sinon, tu t’y prends autrement. Tu as 20 ans pour le préparer l’anniversaire. Tout ça parce que les dirigeants actuels de l’OM n’ont pas envie d’entendre parler de l’histoire du club. Ça les gêne, c’est un poids pour eux. »

L'exemple américain

« Après on me parle de l’exemple du sport américain, où le fait de retirer des numéros de maillot se fait beaucoup. Mais c’est une autre culture ! Ça existe depuis toujours là-bas, depuis le sport universitaire même ! Mais là, comment faire ? L’OM a commencé à gagner des titres dans les années 20 ! Mario Zatelli, Andersson, Skoblar… Tu fais comment avec eux ? Ou tu ne respectes pas l’histoire du club, ou tu ne la connais pas. »

A lire aussi : >> Baup : "J'ai été bien traité à Marseille" >> Ligue 1 : l’équipe-type de la saison >> EN IMAGES - Ligue 1 : Les 10 meilleurs buteurs par minutes jouées

Eric Di Méco