RMC Sport

Le PSG garde ses distances

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après avoir longtemps mené au score, le PSG a concédé le point du match nul (1-1) sur la pelouse de Monaco, ce dimanche, lors du choc au sommet du championnat. Si le leader peut avoir des regrets, il garde laisse son dauphin à cinq points.

Impossible de départager le PSG et Monaco cette saison ! Comme lors du match aller au Parc des Princes, le leader du championnat et son dauphin se sont donc quittés sur un score nul, ce dimanche à Louis-II (1-1). Un résultat qui, au soir de la 24e journée de Ligue 1, fait davantage les affaires des Parisiens, qui laissent leur rival à cinq points. Un matelas relativement confortable dans la course au titre.

Mais ce choc alors ? Si le leader du championnat est reparti de la Principauté avec un point, il a longtemps cru repartir avec deux unités de plus. Après avoir mené pendant 66 minutes grâce à une tête victorieuse de Javier Pastore (8e), un but contre son camp d’un autre Parisien, Thiago Silva (74e), a permis au club du Rocher d’arracher un score de parité logique, malgré une balle de match manquée par Zlatan Ibrahimovic dans les dernières secondes.

Malheureux Thiago Silva

Pour ce sommet, Laurent Blanc avait opté pour Javier Pastore plutôt qu’Ezequiel Lavezzi. Un choix qui s’est avéré payant très rapidement puisque l’Argentin, seul au deuxième poteau après un corner tiré par Thiago Motta et dévié par Alex, trompe Danijel Subasic de la tête (8e, 1-0). Paris mène 1-0 et, hormis un orage devant ses buts durant une dizaine de minutes, juste après l’ouverture du score, il ne tremble pas vraiment sur la pelouse de son dauphin.

Plus forts techniquement, les Parisiens semblent même gérer tranquillement leur avantage au tableau d’affichage jusqu’à un centre de Fabinho dévié dans son propre but par le malheureux capitaine Thiago Silva (74e, 1-1). Un but qui réveille les Monégasques, plus agressifs en fin de match. Mais malgré l’entrée en jeu de Dimitar Berbatov pour sa première apparition avec l’ASM, ni Monaco, ni le PSG ne feront trembler à nouveau les filets. Et finalement, tout le monde est content.

A lire aussi :

Leboeuf : « On voit la différence »

Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 24e journée

Les résultats de la 24e journée 

La rédaction