RMC Sport

Lens-OM: "Les événements ne sont pas faciles à vivre", réagit Germain

Après le nul 2-2 de l'OM à Lens, alors que l'équipe phocéenne menait par deux buts, Valère Germain s'est déclaré satisfait de ce point obtenu en pleine crise et après la mise à pied d'André Villas-Boas.

"Vu le contexte, c'est vrai que c'est un point qui fait du bien". Valère Germain voit le verre à moitié plein, ce mercredi soir à la suite du nul 2-2 de l'Olympique de Marseille sur la pelouse du Racing Club de Lens. Obtenu sans André Villas-Boas, mis à pied la veille après sa conférence de presse explosive, ce résultat survient aussi après les violents incidents commis par des supporters au centre d'entraînement. "Ce sont des événements qui ne sont pas faciles à vivre", a reconnu l'attaquant de 30 ans devant les caméras de Téléfoot.

"On n'a pas lâché"

"Le groupe a été uni et solidaire ce soir", a-t-il cependant relevé, même si l'OM a été rattrapé après avoir mené de deux buts à la mi-temps. "On a fait une bonne première période. Dans l'intensité, dans l'envie, dans l'orgueil, on était très bien. Physiquement, on a un peu pêché. Mais on n'a pas lâché, jusqu'à la fin. On a montré une bonne réponse", a ajouté Valère Germain.

"On va retenir le positif. On a été capable de rentrer à la mi-temps avec deux buts d'avance contre une belle équipe. Malheureusement, ça n'a pas suffi. Ça reste un bon point de pris, avec un match important qui nous attend dans quelques jours", a aussi déclaré le joueur à 96 heures du choc de dimanche contre le PSG au Vélodrome.

JA