RMC Sport

Leonardo, l’absent omniprésent

Mais où est passé Leonardo ?

Mais où est passé Leonardo ? - -

Introuvable jusqu'à hier, le nouveau manager général du PSG sera au Portugal ce vendredi soir pour observer ses troupes qui affrontent Benfica en match de préparation (21h45). Le Brésilien alimente toutes les conversations.

A 40 ans, Leonardo manie encore à la perfection l’art du dribble. Difficile à pister ces dernières semaines, le nouveau directeur sportif du Paris-SG est resté introuvable ce jeudi dans la capitale. Et même dans l’hôtel de prestige situé à deux pas de l’Arc du Triomphe où le Brésilien est censé descendre, on ne trouvait nulle trace de l’intéressé. Sur les registres de l’établissement, comme sur les autres « radars ». Du côté du Parc des Princes, pas la moindre trace non plus de l’ancien entraîneur de l’Inter Milan. Pas la moindre trace de vie, d’ailleurs (14 juillet oblige), ce jeudi matin, à l’exception de deux… supporters nerazzurri, venus se faire photographier devant l’enceinte parisienne.

Des fans qui avaient forcément un avis sur l’arrivée de l’ancien technicien interiste à la tête du club de la capitale. « C'est un bon dirigeant, pas exceptionnel comme entraîneur, avoue Lorenzo, étudiant italien en Erasmus. Il ne regarde pas assez la défense et ses équipes sont déséquilibrées. Elles attaquent beaucoup mais elles prennent beaucoup de buts... C'est pour ça que l'Inter n'a pas gagné l'année dernière. Mais vous l'avez pris comme dirigeant, donc vous avez de la chance ! De la chance parce qu’avec l'argent des Qataris et Leonardo comme dirigeant, lui qui sait découvrir des joueurs, le PSG peut gagner la saison prochaine ! »

Priorité à Ganso et Ménez

Côté coulisses, le mercato n’a pas fait relâche en ce jour férié. Avec deux priorités pour Leonardo : les dossiers Ganso et Jérémy Ménez. Mais l’affaire est loin d’être conclue, en raison du prix demandé pour ces deux joueurs. Soit 40 M€ pour le Brésilien et 6 à 10 M€ pour le Français. « Il n’y a rien à dire pour le moment, a déclaré à RMC Sport l’agent du jeune prodige brésilien (21 ans), Guilherme Miranda. Je n’ai eu aucun contact avec Leonardo. » Même son de cloche du côté de Ménez où on se refuse à tout commentaire.

Côté terrain, les langues, elles, commencent progressivement à se délier. Arrivé ce jeudi à Faro, au Portugal, pour y mener le traditionnel stage de début de saison, Antoine Kombouaré s’est fendu d’un simple communiqué, posté sur le site officiel du club. « J’attendais l’arrivée de Leonardo pour que l’on puisse se parler. On se connait déjà un peu et cela facilite les choses. J’espère qu’il va venir nous rendre visite au Portugal. Son arrivée est au combien importante pour faire avancer les dossiers. C’est pour ça qu’il est là. Evidemment, on préfère que les recrues arrivent le plus tôt possible mais le mercato n’est pas une course. Il faut préparer la reprise dans les meilleures conditions et être prêt pour le 6 août. » L’arrivée de Leonardo aux côtés de ses nouvelles troupes basées au Portugal serait imminente.