RMC Sport

Les 10 faits majeurs de Zlatan avec le PSG

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Avec 40 buts au compteur, Zlatan Ibrahimovic est devenu contre Saint-Etienne, le meilleur buteur de l’histoire du PSG sur une saison. Une nouvelle ligne à l’incroyable CV de l’attaquant suédois, depuis son arrivée dans la capitale en 2012.

18 juillet 2012 : Une conférence qui donne le ton

Zlatan Ibrahimovic rejoint le PSG, en provenance du Milan AC. Sa première journée dans la capitale va annoncer la couleur. « Je ne connais pas la Ligue 1 mais la Ligue 1 me connaît », lâche la star suédoise en conférence de presse. Une heure plus tard, Ibra jongle sur la Place du Trocadéro, sous le regard de la Tour Eiffel et de centaines de spectateurs. Le phénomène Zlatan à Paris est paré au décollage. 

11 août 2012 : Un doublé d'entrée

Ibra porte le maillot du PSG pour la première fois en compétition officielle au Parc des Princes contre Lorient, à l’occasion de la première journée de Ligue 1. A la 64e minute de jeu, les Merlus mènent deux à zéro et pensent être sur le point de créer la sensation, mais c’était sans compter sur Ibrahimovic, qui réalise un doublé et permet au PSG, d’esquiver l’humiliation sous les yeux de ses supporteurs.

7 octobre 2012 : Un Clasico siglé Zlatan

Pour son premier Clasico, Zlatan Ibrahimovic va également marquer les esprits. Le 7 octobre au Vélodrome, Steve Mandanda fait les frais du géant suédois en deux minutes. Une incroyable reprise du talon et un coup-franc du talon balancé à 101km/h permettent au PSG d’accrocher le nul contre l’OM (2-2).

3 novembre 2012 : Kung-fu Ibra !

Un mois après le Clasico, Ibra va une nouvelle fois arnacher sa ceinture noire de taekwondo. Contre Saint-Etienne le 3 novembre, Zlatan, lancé en profondeur, bondit, manque le ballon mais pas le torse de Stéphane Ruffier, qu’il repousse pour conclure une spectaculaire envolée. Laurent Duhamel expulse l’attaquant du PSG.

6 novembre 2012 : Des tours de passe-passe

Le 6 novembre 2012 au Parc des Princes, en phase de poules de la Ligue des champions, Zlatan va se montrer aussi précieux qu’altruiste. Le Suédois ne marque pas le moindre but face au Dinamo Zagreb (4-0), mais délivre les quatre passes décisives à ses coéquipiers. Avec sept passes décisives au compteur, il termine meilleur passeur de la C1 2012-2013.

Le 26 mai 2013 : Zlatan au sommet

Lorient-PSG, dernier match de la saison 2012-2013, Zlatan Ibrahimovic inscrit un 30e but, lors du succès du Paris Saint-Germain (1-3), ce 26 mai 2013. Pour sa première saison en Ligue 1, Ibra termine meilleur buteur du championnat devant le Stéphanois Aubameyang et le Niçois Cvitanich, auteurs chacun de … 19 réalisations.

Le 19 octobre 2013 : Un créateur de mouvements

10e journée de Ligue 1. Le PSG s’impose quatre buts à zéro contre Bastia. Zlatan Ibrahimovic inscrit un doublé. Jusque-là, rien d’anormal. L’ouverture du score du Suédois est pourtant extraordinaire. Lucas centre, Ongenda prolonge et Zlatan d’une aile de pigeon-talonnade contourne François Modesto, trompe un Michael Landreau halluciné, tout comme les 45 000 spectateurs du Parc des Princes.

Le 23 octobre 2013 : Zlatan, la passe de quatre

Contre Anderlecht en Ligue des champions, Zlatan fait le show. Le PSG s’impose cinq à zéro, grâce au premier quadruplé du Suédois sous les couleurs du club de la capitale. Pour illustrer la verve d’Ibra, une reprise de volée des 28 mètres, flashée à 100km/h, termine dans la lucarne du portier Thomas Kaminski. Il devient par la même occasion le 10e joueur de l’histoire à marquer un quadruplé lors d’une rencontre de Ligue des champions.

Le 16 mars 2014 : Ibra définitivement dans l'histoire du PSG

Ce dimanche 16 mars, Zlatan Ibrahimovic s’adjuge son cinquième doublé de la saison, pour permettre au PSG de s’imposer deux à zéro contre la bête noire stéphanoise, au Parc des Princes. Deux buts qui permettent à Ibra d’atteindre dès la mi-mars, le total de 40 réalisations cette saison. Il devient ainsi le meilleur buteur de l’histoire du PSG en une saison devant Carlos Bianchi, qui avait compilé 39 buts, durant l’exercice 1977-1978.

A lire aussi :

>> Blanc salue Ibrahimovic

>> Ibra dans le Top 3 de Beckham

>> D.Cissé tacle Zlatan

Jérémy Bilinski