RMC Sport

Les tops et les flops de Luis Fernandez

Luis Fernandez

Luis Fernandez - -

En très grande forme ce lundi dans Luis Attaque, Luis Fernandez a donné ses bons et mauvais points après la 5e journée de Ligue 1. Ça décoiffe !

Les plus

Dja Djedje, Berigaud, Khazri, Brüls

« J’ai envie de mettre en valeur certains joueurs dont on n’a pas trop l’occasion de parler parce qu’ils jouent dans des clubs moins connus. Dja Djedje (Evian-TG) a mis un coup franc exceptionnel (contre Ajaccio, 2-3). Bérigaud (auteur d’un doublé avec ETG) continue sur sa lancée. Avec 5 buts, il est meilleur buteur du championnat (à égalité avec Rivière). Le « petit » Wahbi Khazri, buteur magnifique contre Guingamp (1-1). Et Brüls de Nice, vous le connaissez ? Hier, on a apprécié sa performance (à Lille, 0-2). C’est une vraie trouvaille ! Il a réussi des choses exceptionnelles. Il s’entend à merveille avec Cvitanich. »

Le jeu du FC Nantes

« J’ai regardé Nantes-Sochaux (1-0). J’ai l’impression de retrouver un peu de fluidité, de simplicité, un jeu de mouvements, le jeu à la nantaise ! C’est pas mal ! »

Lucas (PSG)

« Il nous a émerveillés (à Bordeaux, 0-2). Il a fait un match plein et a marqué un but en faisant la feinte du regard ! Il a dit à Carrasso « je vais la donner à Zlatan » et puis non, je la mange pour moi. »

Le retour de Bafé Gomis (Lyon)

« Je ne suis pas là pour attaquer qui que ce soit comme le font certains avec un président (Aulas vs. Ménès, ndlr). On n’est pas là pour régler des comptes mais pour dire qu’on est content de le revoir sur un terrain. Il a une bonne attitude. »

Les moins

Lyon-Rennes (0-0)

« Ça n’a pas été un match un match exceptionnel sur le plan technique, ni sur le plan du jeu. Ça manquait de quelque chose même si Lyon a une réaction d’amour propre en deuxième mi-temps. J’ai senti qu’ils avaient envie de marquer mais ils n’ont pas réussi à le faire. Lyon reste dans le ventre mou du championnat (8e). Ça me fait un peu de peine. »

Ajaccio

« Encore une défaite à domicile pour Ajaccio (battu par Evian-TG, 3-2). Et puis, Ravanelli a reproché à son attaquant de ne pas se jeter (Gadji Tallo, ndlr) ! L’attaquant est resté sur ses appuis, comme dirait Vincent Moscato. »

Le corps arbitral de Valenciennes-Saint-Etienne (1-3)

« Je ne fais pas un reproche à Monsieur Kalt mais au 4e arbitre ou à l’assistant. Eux ils voient, ils observent et c’est devant eux (Luis évoque un coup de coude volontaire du Valenciennois Enza Yamissi sur Lemoine sanctionné d’un carton jaune, ndlr). »

Dimitri Payet (OM)

« Mais qu’est-ce qui lui prend de se mettre à réfléchir sur une telle situation ? Sur une action de ce type, on ne réfléchit pas ! On frappe ou on la donne. Et qu’est-ce qu’il fait ? Il s’arrête et il ne tire pas. Il ne fait rien et loupe un but immanquable (contre Toulouse 1-1). »

A lire aussi :

Ligue 1 : l’équipe-type de la 5e journée

Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 5e journée

Gomis : « Pas du tout inquiet »

Luis Fernandez