RMC Sport

Ligue 1: Angers-Amiens arrêté… par des ultras nantais

Des ultras nantais se sont rendus, ce samedi, dans les tribunes du stade Raymond-Kopa pour assister à la rencontre Angers-Amiens qu’ils ont brièvement interrompue en jetant des fumigènes pour protester contre leur interdiction de déplacement à Reims, dimanche.

La rencontre Angers-Amiens, comptant pour la 29e journée de Ligue 1, a été interrompue pendant deux minutes, ce samedi, par l’arbitre Benoit Millot. La cause? Des jets de fumigènes sur le terrain par des… ultras nantais. Interdits de déplacement pour la rencontre du FCN à Reims dimanche (15h), après un arrêté du ministère de l’Intérieur, des membres de la Brigade Loire ont donc fait le court déplacement jusqu’au stade Raymond-Kopa pour prendre place dans le parcage visiteurs et exprimer leur mécontentement. 

"On a 20 ans et on vous emmerde"

Les 200 supporters des Canaris manifestent contre cette interdiction qui est tombé à 48h du déplacement de Nantes à Reims empêchant notamment la Brigade Loire de fêter ses 20 ans. L’association Nationale des supporters a d’ailleurs saisi le conseil d’Etat contre cette décision. Les supporters nantais ont ensuite présenté des banderoles avec les slogans "On a 20 ans et on vous emmerde" puis "Qui paiera l’amende?". Le règlement de la Ligue interdit en effet les engins pyrotechniques dans les stades. 

La présence des fans nantais a provoqué une ambiance étonnante dans le stade avec les supporters angevins qui ont tenté de masquer les chants de leurs rivaux. Ces derniers ont finalement quitté leur emplacement après 20 minutes de jeu sous les sifflets du stade et sous l’escorte des forces de l’ordre. 

Nicolas Couet avec Pierre-Yves Leroux