RMC Sport

Ligue 1: au terme d'un match fou, l'OM arrache un nul à Strasbourg

Scénario rocambolesque à la Meinau ce dimanche entre le Racing Club de Strasbourg et l'Olympique de Marseille (3-3). Les Phocéens ont mené au score à deux reprises, mais les Alsaciens sont toujours revenus et ont même pris l'avantage à un quart d'heure du terme. Finalement, Mitroglou a évité la défaite à l'OM dans les dernières minutes.

Pourtant, Marseille avait enfin pris un bon départ...

Depuis le début de la saison, l'OM avait pour mauvaise habitude de prendre des buts assez tôt. A Strasbourg, les hommes de Rudi Garcia ont inversé la tendance. Et c'est Dimitri Payet, servi par Jordan Amavi, qui a trouvé le chemin des filets au bout de 5 minutes. Le capitaine marseillais a ainsi débloqué son compteur en Ligue 1 cette saison. Le premier éclat d'une soirée folle.

A revivre >> Le live de Strasbourg-OM

La 453e de Mandanda gâchée

La soirée où il est devenu le plus capé des Marseillais ne restera peut-être pas comme l'un des meilleurs souvenirs pour lui. Steve Mandanda, 453 matches en tant qu'Olympien, a dû aller chercher le ballon au fond des ses filets à trois reprises à la Meinau. Et pourtant, il n'a pas grand chose à se reprocher.

Sur le premier but, la frappe d'Aholou est détournée par Rami (31e). Sur le second, Koné domine Rami - encore lui - et place sa tête à bout portant sur corner (60e). Et sur le dernier, le tir lointain de Liénard est dévié par Rami, décidément pas en veine (74e). El Fenomeno Mandanda a bien sorti quelques belles parades, mais difficile de l'emporter quand la malchance et les erreurs défensives s'en mêlent.

Euphorique, Strasbourg a raté la balle du 4-2 (et Mitroglou s'est montré impitoyable)

Le champion de France de Ligue 2 a bien failli vivre un match à graver dans les annales. Mené deux fois, il est toujours revenu. Koné, malchanceux sur le but de Sanson à la 48e (il dévie de la tête le centre du Marseillais), est allé chercher lui-même l'égalisation. Et Liénard a fait exploser la Meinau avec sa frappe gagnante à plus de 25 mètres.

Dans une ambiance folle, les Strasbourgeois ont manqué une action déterminante à 10 minutes du terme. Sur un superbe mouvement, Gonçalves a pénétré dans la surface et éliminé Mandanda pour servir Bahoken, dont la reprise a percuté le poteau. Tout n'était pas perdu car le cuir est revenu sur Terrier. Mais l'Espoir alsacien, face à la cage vide, a raté la cible. Une action de but en or gâchée pour le RCS. Quelques minutes plus tard, le renard Kostas Mitroglou a puni ce raté et la faute de main du gardien Kamara (88e).

Strasbourg végète toujours, la série marseillaise brisée

Après deux mois sans victoire, le Racing est passé par toutes les émotions ce soir. A l'arrivée, le promu enchaîne un deuxième match sans défaite. Mais depuis la réception de Lille le 13 août, Strasbourg n'a plus gagné. Un succès contre l'OM l'aurait sorti de la zone rouge. A l'arrivée, les hommes de Thierry Laurey, malgré leur envie, ne prennent qu'un point et ne grignotent qu'une place (18e, 6 points).

Grosse déception aussi pour l'Olympique de Marseille, qui a perdu le fil et a toujours des soucis en défense. Au coup de sifflet final, le club phocéen peut même s'estimer d'éviter la défaite. Sur le plan comptable comme sur le plan sportif, ce match marque un coup d'arrêt. Pas de quatrième victoire d'affilée pour Rudi Garcia et ses joueurs. Et la 3e place qui leur tendait les bras leur échappe aussi. L'OM ne prend que la 4e place, à égalité e points (17) avec Saint-Etienne (3e) et Nantes (5e).

A lire aussi >> Riolo: "L’OM s’en sort bien à Strasbourg !"

A lire aussi >> Des incidents autour du stade de La Meinau avant Strasbourg-Marseille

Nicolas Bamba