RMC Sport

Ligue 1: Aulas signe la pétition d’Amiens pour un championnat à 22

Déterminé à obtenir gain de cause face à la LFP qui  décrété l’arrêt de la saison en Ligue 1, Jean-Michel Aulas continue de se faire remarquer dans les médias et sur les réseaux sociaux. Interrogé par le Progrès, il a aussi signé et relayé la pétition d’Amiens, un autre club en colère, comme lui.

Jean-Michel Aulas occupe le terrain médiatique, persuadé qu’il est en capacité d’infléchir la position de la LFP, par tous les moyens à sa disposition. Le président de l’OL a encore martelé son message dans les colonnes du Progrès ce samedi, livrant, une fois n’est pas coutume, sa vision d’une décision lourde de conséquences économiques pour le football français.

Solidaire de tous ses collègues présidents, y compris amateurs - "Saint Priest entre autres" - Jean-Michel Aulas entend s’impliquer au côté des clubs de Ligue 1 qui s’estiment lésés par l’arrêt du championnat. Et l’interdiction de jouer au football jusqu’en août, décidée par le gouvernement français et son Premier ministre, Edouard Philippe.

Deux recours devant le tribunal administratif

C’est dans cette optique politique qu’il a appelé à signer la pétition du club d’Amiens pour un championnat de France à 22 équipes ce samedi matin. Il est d’ailleurs indiqué que le président de l’OL a signé ladite pétition "pour la justice". Est-ce à dire que l’homme d’affaires est lui-même engagé dans ce combat pour un championnat à 22 équipes la saison prochaine ? 

Défenseur de l’idée de play-offs pour déterminer le classement final de la saison 2019-2020, Aulas a déposé deux recours devant le tribunal administratif de Paris pour contester le gel du classement qui empêche l’OL d’accéder à la Coupe d’Europe. Jean-Michel Aulas est déterminé à lutter jusqu’au bout contre ce qu’il estime être une injustice.

QM