RMC Sport

Ligue 1: buteurs, passeurs, cartons, possession… tous les classements de la saison 2016-2017

Morgan Sanson, meilleur passeur

Morgan Sanson, meilleur passeur - AFP

La Ligue 1 s'est terminée ce samedi et a consacré l'AS Monaco, titrée pour la huitième fois de son histoire. Mais les classements annexes ne sont pas tous tombés dans l'escarcelle de l'équipe de Leonardo Jardim.

Meilleur buteur: intouchable Cavani

Enfin positionné à la pointe de l'attaque du PSG, laissée vacante par Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani a prouvé qu'il n'avait aucun équivalent en Ligue 1. L'Uruguayen a terminé la saison avec 35 buts au compteur, soit sept de plus qu'Alexandre Lacazette (28). Viennent ensuite Radamel Falcao, avec 21 réalisations, Bafétimbi Gomis (20) et un quatuor à 15 buts, composé de Kylian Mbappé, Florian Thauvin, Ivan Santini et Mario Balotelli.

A lire aussi >> Ligue 1: quatre buteurs à 20 buts au moins, une première depuis 34 ans

Meilleur passeur: Sanson grille Seri

Recrue hivernale de l'OM, Morgan Sanson a grandement contribué à la remontée dans le Top 5. Depuis la 24e journée, l'ancien Montpelliérain a délivré sept passes décisives, portant son total à 12. C'est deux de mieux que le Niçois Jean-Michaël Seri, essoufflé en fin de saison. Bernardo Silva, Thomas Lemar, Florian Thauvin et Ryad Boudebouz en totalisent neuf.

Meilleur attaque: Monaco intouchable

On ne vous l'apprend sans doute pas, mais Monaco a fini la saison meilleure attaque de Ligue 1. Avec 107 buts inscrits, l'ASM devance largement le PSG (87), Lyon (77) et Nice (63). A l'opposé du classement, Bastia n'a fait trembler les filets que 29 fois.

A lire aussi >> Monaco veut prolonger Jardim

Meilleure défense: costaud, ce PSG

A défaut de rivaliser offensivement, les Parisiens ont fait mieux que les Monégasques défensivement. Les hommes d'Unai Emery n'ont pris que 27 buts, soit quatre de moins que l'ASM. Nice en a encaissé 36. Metz a fini plus mauvaise défense, avec 72 buts pris.

Gardien le plus sollicité: Lafont a eu du boulot

Même s'il a manqué deux matchs de championnat, Alban Lafont a été le gardien le plus sollicité cette saison en L1. Le gardien toulousain (18 ans) a eu 191 interventions (arrêts bloqués ou tirs détournés) à effectuer. Le Messin Thomas Didillon arrive ensuite, avec 189 interventions, mais en seulement 32 matchs. Baptiste Reynet (Dijon) complète le podium, avec 188 interventions.

Domicile: Monaco règne à Louis II

Monaco a construit son titre à domicile. En 19 rencontres, l'ASM s'est imposée 17 fois à Louis II, pour un nul et une défaite, le 18 décembre contre Lyon (1-3), soit un total de 52 points. Nice a pris 46 points à l'Allianz Riviera et le PSG 45 au Parc des Princes. Invaincus à domicile, les Parisiens ont en revanche concédé six matchs nuls.

Extérieur: l'ASM voyage bien aussi

Presque intraitable à domicile, Monaco n'est pas mal non plus à l'extérieur. Loin de ses bases, l'équipe de Leonardo Jardim a pris 43 points et n'a perdu que deux fois. Le PSG a plus gagné que l'ASM à l'extérieur (14 victoires contre 13), mais a perdu cinq fois, pour un total de 42 points. Dix de plus que Nice.

Affluence: le PSG fait recette, Monaco bon dernier

Le PSG est l'équipe qui a attiré le plus de spectateurs dans son stade, avec une moyenne de 45 160 personnes, pour une capacité de 47 929. Le stade Vélodrome (65 252 places) a souvent sonné creux, mais l'OM a quand même fini avec une moyenne de 39 894 spectateurs, devant Lyon (38 565), Lille (29 487) et Saint-Etienne (27 227). Même avec une saison de folie, Monaco arrive bon dernier de ce classement, avec une moyenne de 9 586 personnes à Louis II.

A lire aussi >> LOSC: Bielsa était à Angers… pour Pépé ?

Possession: Paris a eu la maîtrise

La Ligue 1 a confirmé la tendance: les équipes qui ont le plus la possession du ballon ne sont plus toujours celles qui gagnent. La preuve, puisque Monaco n'arrive que 4e de ce classement, avec 53% du temps avec le ballon. C'est le PSG qui a le plus eu la possession cette saison en L1 (63%), assez loin devant Nice et Lyon (56%). Les Bastiais, eux, ont beaucoup couru (44% de possession).

Cartons jaunes: les Toulousains trop rugueux

Pascal Dupraz sait motiver ses joueurs. Peut-être un peu trop. Le TFC a récolté 88 cartons jaunes cette saison, soit plus que n'importe quelle autre équipe. Avec leurs 77 et 76 jaunes, les Nantais et Nancéiens passent presque pour des anges. Et que dire alors des Montpelliérains, avertis seulement 45 fois.

A lire aussi >> Troyes-Lorient: alors ce barrage, c'est quand, c'est où?

Cartons rouges: Bastia égale un triste record

C'est sans doute le classement dans lequel il y a eu le moins de suspense. Avec 14 cartons rouges, dont quatre pour le seul Yannick Cahuzac, les Bastiais ont été l'équipe qui a eu le plus d'expulsés cette saison. Les Corses ont même égalé le triste record de Montpellier, lors de la saison 2013-2014. Ils ont reçu deux fois plus de rouges que Metz, leur dauphin dans ce classement. L'OM, lui, n'a vu rouge qu'une fois, par Zinédine Machach contre Rennes (6e journée).

VIDEO: Thauvin remercie Gomis, qui l'a fait "grandir"

Alexandre Alain Rédacteur