RMC Sport

Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 13e journée

Le Nantais Vincent Bessat

Le Nantais Vincent Bessat - -

Après le bon point du LOSC à Guingamp (0-0) et la victoire de Bastia contre Rennes samedi (1-0), Nantes a corrigé Bordeaux à Chaban-Delmas ce dimanche (3-0). Tout ce qu’il faut retenir de la 13e journée.

Bordeaux – Nantes (0-3) : les Canaris volent !
Irrésistibles Nantais. Surprenants quatrièmes de Ligue 1, les Canaris continuent leur formidable début de saison, qui n’a rien à voir avec celui d’un habituel promu. Pourtant, comme le week-end dernier à Montpellier, les joueurs de Michel Der Zakarian ont beaucoup subi en première mi-temps, évitant de peu l’ouverture du score sans les maladresses de Diabaté (21e, 32e) et Obraniak (18e). Mais plus réaliste que le club au scapulaire, le FC Nantes a frappé le premier grâce à un joli but de Bessat peu avant la mi-temps (41e). Désarçonnés, les Girondins vont craquer à deux reprises en à peine trois minutes à l’heure de jeu devant Djilobodji (61e) et Djordjevic (64e). Grâce à ce succès, Nantes conforte sa quatrième place et revient à 3 points de Monaco (3e). Bordeaux, invaincus lors des sept derniers matches en championnat, voit lui sa série s’arrêter brusquement.

Guingamp – Lille (0-0) : Enyeama sur sa lancée
Mais qui réussira à tromper la vigilance du gardien de but lillois ? Pas les Guingampais en tout cas. Sans être flamboyant, Lille a ramené un bon point du Roudourou (0-0) et n’a donc toujours pas encaissé le moindre but depuis huit rencontres. Si le gardien nigérian est encore loin du record d’invincibilité du Bordelais Gaëtan Huard (13 matches), il permet au LOSC de consolider sa place de dauphin à quatre points du PSG. Dans des conditions de jeu compliquées en raison de la pluie, Guingamp qui a terminé la rencontre à dix après l’expulsion de Lionel Mathis (80e), se contente de ce point.

Bastia – Rennes (1-0) : Furiani est imprenable
Bastia a un point commun avec le PSG et Monaco. Comme les deux grands favoris pour le titre, le club corse est encore invaincu à domicile. Ce samedi, c’est Rennes qui a subi la loi du SCB, vaincu 1-0 après un but inscrit par Gianni Bruno en début de rencontre (8e). Si l’équipe de Frédéric Hantz est beaucoup trop fébrile à l’extérieur, elle est intraitable à Furiani où elle totalise cinq victoires en six rencontres. Et la voilà dans la première partie de tableau (9e).

Valenciennes – Montpellier (1-1) : l’ex-champion roi du money time !
Comme il y a une semaine lorsque Bakar a égalisé à la 91e minute contre Nantes (1-1), Montpellier a arraché un point dans les ultimes secondes à Valenciennes (1-1). Après avoir été longtemps mené suite à un but de Benjamin Angoua (6e), l’équipe de Jean Fernandez, plus accrocheuse après la pause, mais réduite à 10 après l’expulsion de Mathieu Deplagne (73e), a obtenu un match nul presque inespéré grâce à une réalisation de Benjamin Stambouli à la… 91e minute. Montpellier, 16e, n’est pas seulement le roi du money time, il est aussi le roi des matches nuls puisqu’il s’agit du 8e en 13 journées.

Toulouse – Ajaccio (1-1) : L’effet Bracconi ?
L’ACA ne perd plus. Après une alarmante série de cinq défaites de suite toutes compétitions confondues, Ajaccio a stoppé l’hémorragie ce samedi soir à Toulouse (1-1). Pour le premier match de Christian Braconi à la tête de l’ACA, les Corse ont ramené un bon point du Stadium. Ce sont même eux qui ont ouvert le score grâce à une superbe frappe enroulée de Paul Lasne (7e), avant qu’Issiaga Sylla n’égalise pour les Toulousains juste avant la pause (42e). Ajaccio qui reste dans une situation très inconfortable au classement (19e) accueillera l’OM lors de la prochaine journée.

Lorient – Reims (0-0) : De la pluie, un carton rouge… et c’est tout
On oubliera très vite cette rencontre entre Lorient et Reims. Si le match nul 0-0 est relativement logique, on n’a pas franchement vibré lors de ce match disputé sous une pluie continue. On retiendra néanmoins que Lorient retrouve la zone de relégation, à la 18e place et que les Merlus seront privés au prochain match face à Evian-TG de Maxime Barthelmé, expulsé directement après un tacle très dangereux sur Krychowiak (71e).

A lire aussi :

PSG – Nice : Et un, et deux, et trois Ibra !

Bordeaux : et maintenant, le lama se met au foot !

En vidéo : les buts européens du week-end (9 et 10 novembre)

La rédaction