RMC Sport

Ligue 1 : Ce qu’il faut retenir de la 14e journée

Ce qu'il faut retenir de la 14ème journée

Ce qu'il faut retenir de la 14ème journée - -

Hormis les larges victoires du PSG face à Reims (3-0) et de Lorient à Evian (4-0), la Ligue 1 n’a réservé que des matches nuls ce samedi soir. Des résultats qui font forcément les affaires des deux vainqueurs.

Evian TG-Lorient (0-4) : Lorient, première à l'extérieur !

La statistique commençait sérieusement à faire tache. Plus mauvaise équipe à l’extérieur des cinq grands championnats européens - zéro point en neuf déplacements avant de jouer contre Evian TG -, le FC Lorient a enfin mis quelques pansements à ses plaies. Grâce à un pressing haut, les Merlus ont rapidement mis en déroute Evian, bien trop timoré dès l’entame du match. Par deux fois, Aboubakar (7e, 13e) a guidé les siens vers le succès. Complètement dépassés, les Savoyards concèdent encore deux buts à quelques minutes du terme, d’abord Diallo (83e) puis Jouffre sur penalty (87e). Le début du renouveau ? 

Lyon-Valenciennes (1-1) : L'OL se cherche encore

Déterminés et orgueilleux, les Gones le sont redevenus. Néanmoins, l’Olympique Lyonnais demeure toujours convalescent. Pourtant ostensiblement supérieurs à Valenciennes, trop limité, les hommes de Rémi Garde n’ont pu arracher une troisième victoire d’affilée. Gomis a mis l’OL sur orbite assez rapidement (17e) avant de rater la balle du 2-0 dix minutes plus tard. Sans Pujol, sorti sur blessure, VA n’a pas lâché prise et a été récompensée de ses efforts en second période par Bahebeck (66e). Un sérieux coup d’arrêt pour l’OL qui manque l’occasion de se rapprocher des premières places. Toujours relégable, l’équipe d’Ariel Jacobs peut se satisfaire de ce point et capitaliser là-dessus.

Montpellier-Guingamp (1-1) : Un nul pour la 600e de Jean Fernandez

Un mois et demi que cela dure. Presque une éternité que Montpellier ne s’est plus imposé en Ligue 1. Pour sa 600e en tant qu’entraîneur de Ligue1, Jean Fernandez espérait pourtant un sursaut de ses joueurs. Ces derniers ont longtemps dominé, mais n’ont pas fait fructifier leur possession. Malgré un Cabella des grands soirs et buteur sur une sublime frappe (69e), les Héraultais ont craqué en fin de partie. Giresse a égalisé sur penalty (77e), après une faute d’Hilton sur Mandanne. Neuvième match nul pour les Héraultais cette saison. Fernandez cherche donc - désespérément ? - toujours la bonne formule.

Rennes-Bordeaux (1-1) : Bretons et Girondins se quittent bons amis

Dans ce duel de milieux de tableau, il s’agissait ni plus ni moins que de prendre des points. Un enjeu qui, forcément, a de quoi inhiber les 22 acteurs. Après une première période peu rythmée, Rennais et Bordelais se sont répondu coup pour coup. Diabaté (64e) a immédiatement ramené les deux équipes à égalité juste après l’ouverture du score bretonne par Kana-Biyik (63e). 1-1, score logique au terme d’une rencontre où personne n’a réussi à prendre l’ascendant sur l’autre. Les Girondins, qui entamaient là leur série de neuf matches d’ici la trêve hivernale, devront montrer un autre visage prochainement pour hausser leurs desseins. 

Sochaux-Bastia (1-1) : Boudebouz et Sochaux, retrouvailles chaleureuses

L’histoire a de quoi faire sourire. Poussé vers la sortie l’été dernier par Sochaux, Ryad Boudebouz n’a pas manqué son retour au Stade Bonal. Même s’il assurait ne ressentir aucune amertume avant d’affronter ses anciens coéquipiers, nul doute que l’enfant du club doubiste était habité d’un sentiment de revanche. Bien servi par Krasic à la demi-heure de jeu (31e), le Bastiais croyait avoir marqué le but de la victoire. C’était sans compter sur des Sochaliens remobilisés à la pause et logiquement revenus à la hauteur de leurs adversaires grâce à Mayuka (74e). Même si son équipe a encore montré des progrès notables dans le jeu, Hervé Renard peine toujours à sortir Sochaux des abîmes de la Ligue 1. Mais, au moins, il ne perd pas.

Ajaccio-Marseille (1-3) : Au bon souvenir de Deschamps

A lire ici

Reims-PSG (0-3) : Serein comme Paris

A lire ici

Lire aussi : 

>> Lyon, un développement durable ? 

>> Le classement de la Ligue 1

>> Ballon d'Or : Les ambiguïtés de la FIFA

La rédaction