RMC Sport

Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 7e journée

Paul Lasne à la lutte avec Henri Bedimo et Steed Malbranque

Paul Lasne à la lutte avec Henri Bedimo et Steed Malbranque - -

Lyon qui offre à Ajaccio sa première victoire de la saison, Sochaux qui sombre à Guingamp, poussant son entraîneur à poser sa démission, et Bordeaux relégable… Voici tout ce qu’il faut retenir de la 7e journée de Ligue 1.

Ajaccio - Lyon (2-1) : l'OL rechute

Les Lyonnais semblaient sur la bonne voie après leur victoire contre Nantes (3-1), dimanche, qui avait mis fin à plus d’un mois sans succès. Mais les joueurs de Rémi Garde ont une nouvelle déçu en concédant leur troisième défaite en sept rencontres, ce mercredi à Ajaccio (2-1). Symbole des malheurs lyonnais, le premier but corse est l’œuvre de Salim Arrache, qui n’avait plus marqué en Ligue 1 depuis… neuf ans. Si Malbranque a remis les siens dans le bon sens dix minutes après la pause (56e), les joueurs de Fabrizio Ravanelli ont eu le dernier mot grâce à Camara (70e), qui a offert à son équipe son premier succès de la saison. A la faveur d’une meilleure différence de buts que Bordeaux, l’ACA sort même de la zone rouge alors que l’OL chute à la 8e place.

Bordeaux - Reims (0-0) : les Girondins dans le rouge

On s’est ennuyé ferme ce mercredi au stade Chaban-Delmas. Une rencontre seulement animée par l’entrée après la mi-temps de Diabaté, qui a abouti à un score nul et vierge, aux conséquences fâcheuses pour Bordeaux. Avec deux défaites et deux nuls lors des quatre dernières journées, les hommes de Francis Gillot se retrouvent 18e et premiers relégables. Une mésaventure qui leur était arrivée pour la dernière fois en novembre 2011, au soir de la 14e journée. De quoi mettre un peu de baume au cœur des supporters girondins puisque leur équipe avait achevé la saison au cinquième rang. Mais la situation devient préoccupante. De leur côté, les Rémois n’ont plus connu la défaite depuis la première journée (2 victoires, 4 nuls) et engrangent petit à petit des points qui leur permettent de rester à bonne distance de la zone de relégation.

Guingamp - Sochaux (5-1) : Sochaux, en avant la crise

Le début de saison cauchemardesque de Sochaux n’en finit plus s’étendre. Trois jours après leur défaite à domicile contre Lille (0-2), les Doubistes ont complètement sombré sur la pelouse de Guingamp. Après 33 minutes, Guingamp menait déjà 3-0 grâce à des buts de Mandanne (10e), Beauvue et (17e) et Atik (33e). Si Bakanbu a redonné un semblant d’espoir au retour des vestiaires (47e), ce sont les Guingampais qui ont alourdi la note par Sankharé (70e) et Langil (90e + 3). Toujours sevré de victoire après sept journées (2 nuls et 5 défaites), le FCSM est bon dernier du classement, poussant son entraineur Eric Hély, très marqué après la rencontre, à présenter sa démission. Les Guingampais s’offrent eux un bol d’air en remontant dans le deuxième tiers du championnat.

Nantes - Nice (2-0) : l'OGCN rate le coche

Trois jours après avoir inauguré sa toute nouvelle enceinte de l’Allianz Riviera par un large succès contre Valenciennes (4-0), Nice a manqué l’occasion de s’installer dans le haut du classement en concédant sa deuxième défaite de la saison à Nantes. Inoffensifs sur le front de l’attaquant, les Aiglons ont fait preuve de fébrilité derrière, s’inclinant sur des réalisations de Djordjevic (27e) et Aristeguieta (88e). Autre mauvaise nouvelle pour les hommes de Claude Puel : la blessure au genou droit d’Eric Bauthéac, sorti sur une civière et peut-être indisponible pour un long moment. De leur côté, les Canaris retrouvent la première moitié du classement.

Toulouse - Lorient (1-0) : Braithwaite ne s'arrête plus

Arrivé dans l’anonymat cet été, Martin Braithwaite n’a pas mis longtemps à devenir indispensable au TFC. Le Danois a inscrit face aux Merlus son troisième but en quatre journées, offrant à Toulouse un deuxième succès en quatre jours après celui décroché sur la pelouse de Saint-Etienne (2-1). Les Violets remontent ainsi au 12e rang alors que les Lorientais enchaînent une quatrième défaite en autant de déplacements cette saison, les laissant à un petit point du premier relégable.

Valenciennes - Paris-SG (0-1) : le PSG à l'économie

A lire en cliquant ici.

Monaco - Bastia (3-0) : Monaco leur doit tout

A lire en cliquant ici.

Marseille - Saint-Etienne (2-1) : l'OM retrouve son podium

A lire en cliquant ici.

Lille - Evian-TG (3-0) : le LOSC enchaîne

Trois jours après leur succès à Sochaux (2-0), les Lillois ont remis ça mardi contre l’Evian-TG, largement dominé au stade Pierre-Mauroy (3-0). Associé à Nolan Roux à la pointe du 4-4-2 mis en place par René Girard, Salomon Kalou n’a mis que 12 minutes à trouver le chemin des filets, en déviant d’une talonnade une frappe de Florent Balmont. L’infortuné gardien danois Jesper Hansen offrait le break au LOSC 20 minutes plus tard, en catapultant du bas du dos le ballon dans son propre but, après une tête de Roux sur la transversale. Et c’est finalement Ronny Rodelin qui clôturait la marque (71e), à peine une minute après son entrée sur la pelouse. « Les choses avancent correctement et les gars ont la banane, pouvait se réjouir René Girard. On a 13 points, c'est pas mal. » Sans faire de bruit, les Nordistes ont trouvé la cadence, ce succès leur permettant de remonter de la 8e à la 3e place avant la suite de la journée.

A lire aussi :

>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 6e journée

>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 5e journée

>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 4e journée

Le titre de l'encadré ici

|||A VENIR
Montpellier - Rennes, jeudi (21h)

La rédaction