RMC Sport

Ligue 1: des stadiers et un policier blessés en évitant un affrontement entre ultras rennais et nantais

Une centaine d'ultras nantais, appartenant à la Brigade Loire, se sont présentés aux abords du Roazhon Park lors du derby entre Rennes et Nantes, dimanche. D'après des informations de 20 Minutes, plusieurs stadiers et un policier ont été blessés en évitant que les deux camps en découdent.

C'est une information qui ne va pas redorer l'image des supporters de football, déjà bien ternie par les graves incidents suvenus sur la pelouse de l'Allianz Riviera entre Nice et l'OM. A Rennes, qui affrontait le FC Nantes dans le toujours très bouillant derby breton dimanche pour le compte de la 3e journée de Ligue 1 (1-0), le pire a été évité de peu, rapporte 20 Minutes ce lundi.

Avant la rencontre, à laquelle seules 500 Nantais encadrés dans un déplacement officiel pouvaient assister, une centaine d'ultras appartenant à la Brigade Loire se sont présentés en bas des tribunes du Roazhon Park pour invectiver leurs rivaux. S'ils n'avaient pas reçu l'autorisation d'assister à la rencontre, ils semblaient bien décidés à participer à ce derby à leur manière.

D'autres tensions à la fin du match

Leur présence a évidemment fait démarrer leurs homologues rennais au quart de tour. Une trentaine de membres du Roazhon Celtic Kop sont alors descendus de leur tribune et ont forcé les grilles installées autour du stade pour s'expliquer avec les ultras nantais.

L'affrontement entre les deux camps a été empêché par l'intervention des stadiers puis des forces de l'ordre. D'après 20 Minutes, deux stadiers et un policier ont été mamenés et légèrement blessés pendant leur intervention. D'autres tensions ont éclaté à la fin du match, quand la police a souhaité contrôler certains ultras soupçonnés d'être à l'orgine des dégradations. Mais le calme est rapidement revenu.

Felix Gabory Journaliste RMC Sport