RMC Sport

Ligue 1 : l’équipe-type de la 30e journée

-

- - AFP

Le PSG, qui a repris la tête du championnat grâce à sa victoire contre Lorient (3-1), l’OM, qui a cartonné contre Lens (4-0) et Nice, qui a créé la surprise à Lyon (1-2), sont en bonne place dans notre onze-type de la 30e journée de Ligue 1.

Gardien

Simon Pouplin (Nice)

Il n’avait plus joué en Ligue 1 depuis trois mois. Mais il a parfaitement gérer la pression. Relancé par Claude Puel après une série de sept matchs sans victoire pour l’OGC Nice, Simon Pouplin a été impeccable sur le terrain de Lyon. Pour son quatrième match de la saison, le portier de 29 ans a réalisé des parades importantes pour permettre aux Aiglons de faire tomber le leader en infériorité numérique (1-2).

Défenseurs

Thiago Silva (PSG)

Comme depuis le début de l’année, le capitaine du PSG s’est montré intraitable face à Lorient (3-1). Aligné aux côtés de Thiago Motta en charnière centrale, Thiago Silva a plané sur la rencontre avec une grinta de tous les instants et une relance digne d’un meneur de jeu. Jamais pris en défaut, le héros de Chelsea est de retour au sommet.

Mathieu Bodmer (Nice)

En tant qu’ancien de la maison, il ne s’est pas laissé impressionner par l’ambiance de Gerland. Serein et solide, Mathieu Bodmer a guidé la défense de Nice dans les moments chauds. Et il y en a eu face à une équipe de Lyon en supériorité numérique en seconde période. Un match de patron.

Layvin Kurzawa (Monaco)

Il avait des jambes de feu sur la pelouse de Reims (1-3). Intenable dans son couloir gauche, Layvin Kurzawa a sans cesse apporté le surnombre. Le défenseur de l’AS Monaco a multiplié les montées tranchantes et les choix payants. A l’image de sa lourde frappe sous la barre détournée par Kossi Agassa.

Milieux de terrain

Joao Moutinho (Monaco)

Le maestro de Monaco s’est baladé sur la pelouse d’Auguste Delaune. Son expérience, sa vista et sa propreté technique ont mis au supplice le milieu de terrain de Reims. Pour couronner le tout, le Portugais a délivré deux passes décisives. Un bel extérieur du pied pour Fabinho et une déviation de la tête pour Anthony Martial.

Javier Pastore (PSG)

Comme souvent cette saison, Javier Pastore a régalé le Parc des Princes. Très en jambes, le meneur de jeu argentin, positionné dans l’entrejeu aux côtés de Marco Verratti et Blaise Matuidi, a fait parler le talent. Un gros boulot défensif et un penalty obtenu pour Zlatan Ibrahimovic.

Carlos Eduardo (Nice)

Il a inscrit le but de la journée sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais. En ouvrant le score d’une magnifique bicyclette, le Brésilien a mis l’OGC Nice sur les rails de l’exploit. Sa qualité technique a également été précieuse lorsque Lyon a poussé pour revenir au score.

André Ayew (Marseille)

Encore un match énorme du Ghanéen, travailleur, buteur et à l’origine du dernier but de Michy Batshuayi. « On peut dire qu’il y a une équipe de Marseille avec André Ayew et une équipe sans André Ayew, souligne Ali Benarbia, membre de la Dream Team RMC Sport. C’est vraiment le leader de l’équipe. Il défend sur chaque action. Il garde le ballon quand ça ne va pas. A chaque fois, il est très important offensivement. Il fait beaucoup de bien à cette équipe. »

Attaquants

Max-Alain Gradel (Saint-Etienne)

C’est l’homme en forme de Saint-Etienne en ce début de printemps. L’attaquant ivoirien l’a rappelé face à Lille en claquant un doublé synonyme de victoire pour les Verts (2-0). Un superbe enchainement conclu du gauche pour commencer et une frappe du droit pour doubler la mise. Efficace.

Michy Batshuayi (Marseille)

Comme le mois dernier à Saint-Etienne, il ne lui a fallu qu’une minute pour débloquer la situation face au RC Lens (4-0). Avec un maximum de réussite, l’attaquant de l’OM a poussé le ballon au fond des filets sur un service de Dimitri Payet. Avant de clore le festival marseillais d’un but opportuniste. Un vrai supersub !

Zlatan Ibrahimovic (PSG)

La France ne l’aime plus autant depuis sa sortie incendiaire à Bordeaux ? Apparemment, ça ne l’empêche pas de briller. Une semaine après son dérapage, la star du PSG s’est offert un triplé contre Lorient (3-1). Deux buts sur penalty, dont un qu’il avait lui-même obtenu, avant un face-à-face remporté face à Benjamin Lecomte dans le temps additionnel.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur