RMC Sport

Ligue 1 - L’équipe-type de la 38e et dernière journée

-

- - -

Après chaque journée de L1, retrouvez le onze-type de la rédaction de RMC Sport. Daniel Wass, décisif dans le maintien d’Evian, y figure aux côtés de deux Parisiens, deux Marseillais, deux Lyonnais, deux Stéphanois, un Rennais et un Lillois.

Anthony Lopes (Lyon) : Le gardien lyonnais a gardé sa cage inviolée au meilleur des moments, samedi à Nice (1-0), alors que l’OL jouait sa place en Ligue Europa. Si le jeune portier de 23 ans n’a pas eu d’arrêts « miracles » à effectuer, il a été propre sur chacune de ses interventions. Ses sorties aériennes en fin de match, lorsque la pression niçoise s’est intensifiée, ont soulagé sa défense.

Brice Dja Djédjé (OM) : Le latéral droit olympien s’est distingué samedi soir face à Guingamp (1-0) en animant avec beaucoup d’enthousiasme son couloir droit, faisant preuve de percussion et d’une jolie qualité de centre. Souvent bien placé pour couper les transmissions guingampaises, Dja Djédjé a fait preuve, aussi, de solidité.

Loïc Perrin (Saint-Etienne) : Cinq jours après avoir appris sa présence dans la liste des sept réservistes des Bleus pour la Coupe du monde, Loïc Perrin a « fêté » ça par un doublé face à Ajaccio (3-1). Sobre, autoritaire et donc efficace… comme souvent cette saison.

Bakary Koné (Lyon) : Loin d’être toujours impérial cette saison, Bakary Koné s’est fait pardonner en inscrivant le but de la victoire lyonnaise à Nice (1-0), d’un coup de tête rageur synonyme de qualification européenne. Mais en plus, l’ancien Guingampais s’est montré intraitable devant les attaquants azuréens.

Lucas Digne (PSG) : Le Parisien a fêté sa convocation pour la Coupe du monde par une performance séduisante lors de la victoire face à Montpellier (4-0). Propre défensivement, il a également apporté le danger dans son couloir gauche en délivrant notamment un caviar à Ezequiel Lavezzi, que ce dernier n’a pu faire fructifier.

André Ayew (OM) : Le Ghanéen disputait peut-être son dernier match sous le maillot marseillais face à Guingamp (1-0). Si tel était le cas, il a soigné sa sortie en inscrivant l’unique but du match sur un coup de tête dont il a le secret, après un bon service de Mathieu Valbuena. Et s’il reste une saison de plus, les fans marseillais ne s’en plaindront pas.

Abdoulaye Doucouré (Rennes) : Dans la morne saison rennaise, il est l’une des rares satisfactions. A Reims, le cousin de l’athlète Ladji Doucouré a encore été le meilleur joueur de son équipe avec un but (son 6e de la saison) et une passe décisive pour Ola Toivonen.

Daniel Wass (Evian TG) : Si Evian-Thonon-Gaillard évoluera encore en Ligue 1 la saison prochaine, il le doit en grande partie à Daniel Wass. Le Danois pourrait même avoir sa statue devant le Parc des Sports d’Annecy. Ce samedi, à Sochaux (0-3), il a régalé son équipe avec un doublé, dont une reprise acrobatique aussi belle que décisive. Ce qui porte son total à neuf réalisations cette saison (plus trois passes décisives). L’ETG aura du mal à le conserver une année supplémentaire.

Javier Pastore (PSG) : Si le PSG a régalé son public samedi soir aux dépens de Montpellier (4-0), l’Argentin n’y est pas étranger. C’est lui qui met sur orbite Ibrahimovic et Lucas, tous les deux buteurs. Pastore se souviendra longtemps de sa 18e titularisation de la saison.

Max-Alain Gradel (Saint-Etienne) : Saint-Etienne a tout fait pour arracher à Lille la troisième place et le troisième tour de qualification de la Ligue des champions. S’ils ont finalement échoué, les Verts ont en tout cas pu compter sur un Max-Alain Gradel de feu pour faire tomber Ajaccio (3-1). Deux passes décisives, presque une troisième sur le deuxième but de Perrin. L’Ivoirien aurait pu tout casser s’il n’avait pas raté… un penalty.

Salomon Kalou (Lille) : Dans une équipe pas franchement portée vers l’offensive, Salomon Kalou a souvent dû se débrouiller seul aux avant-postes. Mais il l’a très bien fait à Lorient (1-4), où il a inscrit deux des quatre buts nordistes. Une saison à 15 buts qui a beaucoup aidé le LOSC dans sa quête de la troisième place.

A lire aussi :

>>> Ligue 1 : Revivez le film de la 38e et dernière journée

>>> Riolo : « La dernière journée n’a finalement rien changé… »

>>> EN VIDEO - PSG : la fête dans le vestiaire après Montpellier

La rédaction