RMC Sport

Ligue 1 : l’équipe-type de la 3e journée

Mathieu Valbuena face à Valenciennes

Mathieu Valbuena face à Valenciennes - -

Après chaque journée de Ligue 1, retrouvez le onze-type de la rédaction de RMC Sport. Ce week-end, deux Marseillais, deux Parisiens et deux Montpelliérains sont à l’honneur.

Kossi Agassa (Reims)

Sa petite danse sur sa ligne de but a perturbé juste ce qu’il fallait Clément Grenier au moment où le Lyonnais s’est élancé… pour expédier son tir au-dessus. Très sûr, il n’a jamais tremblé face aux Gones.

Alejandro Bedoya (Nantes)

Le milieu droit américain n’a eu aucun complexe face au PSG. C’est bien simple : le Nantais le plus dangereux, c’était lui. Véritable poison pour l’arrière-garde parisienne, il aurait pu être le héros canari sans… une formidable parade de Sirigu.

Aymen Abdennour (Toulouse)

La Ligue 1 ne l’a pas découvert samedi. Radamel Falcao oui. Si le buteur colombien n’a frappé que deux fois au but, c’est à cause du défenseur tunisien, impérial au sol comme dans les airs.

Vitorino Hilton (Montpellier)

A lui tout seul, il a tout changé pour Montpellier. Il a d’abord égalisé, répondant à l’ouverture du score de Contout. Puis il a remporté un duel importantissime en un contre un contre Camara… une minute avant que Tiéné ne donne la victoire aux siens.

Siaka Tiéné (Montpellier)

La semaine dernière, il avait provoqué un penalty et offert l’ouverture du score à Falcao. Ce week-end, il s’est largement rattrapé en arrachant au bout du temps additionnel les trois points de la victoire aux siens. Et en plus défensivement, il a fait le boulot.

Thiago Motta (PSG)

On comprend mieux pourquoi Ancelotti la saison dernière et Blanc aujourd’hui comptent autant sur lui. L’international italien est, à ce jour, le vrai moteur du PSG, celui qui voit mieux le jeu et met ses partenaires dans les meilleures dispositions à l’approche du but adverse. Et cela s’est encore bien vu contre Nantes.

Alaixys Romao (Marseille)

L’ancien Lorientais acquiert lentement mais sûrement un autre statut à l’OM. Celui d’indéboulonnable. Avec 20 ballons récupérés dans l’entrejeu, il a largement accompli sa part de travail face à Valenciennes.

Henri Saivet (Bordeaux)

L’attaquant bordelais, en fin de contrat en juin prochain, semblait promis à un départ. Mais ça, c’était avant son but ô combien important face à Bastia. Un but synonyme de trois points pour les Girondins et de premier succès cette saison en Ligue 1. La prolongation de contrat ne devrait plus tarder à tomber…

Mathieu Valbuena (OM)

Le stratège de l’OM a montré la voie aux siens. Face à des Valenciennois décomplexés, il a su faire front et impulser un rythme intéressant aux Olympiens.

Mustapha Yatabaré (Guingamp)

Si Younousse Sankharé a excellé dans l’entrejeu, Mustapha Yatabaré, lui, a fini le travail devant. Le meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière n’a pas perdu son réalisme en Ligue 1. Un doublé samedi synonyme de premier succès de Guingamp cette saison. Et déjà trois en… trois journées pour l’avant-centre malien de 27 ans.

Nelson Oliveira (Rennes)

La saison dernière en Liga, Nelson Oliveira n’avait inscrit que 4 buts en 30 matches. Avec Rennes, l’international portugais (11 sélections, 1 but) a presque déjà atteint ce total. Un penalty et un tir dévié par Mensah lui ont permis d’inscrire son premier doublé en Ligue 1 et de compter trois réalisations en trois matches avec ses nouvelles couleurs. Et l’intéressé ne compte pas s’arrêter là...

A lire aussi :

>> Ligue 1 : Ce qu’il faut retenir de la 3e journée
>> L’OM reçu trois sur trois
>> Nantes-PSG : les notes

RMC Sport