RMC Sport

Ligue 1 : l'OM coince toujours au Vélodrome

L’OM a signé un septième match en championnat sans victoire au Vélodrome, dimanche face au Gazélec Ajaccio (1-1). Si les Marseillais se sont bien repris après avoir été menés au score, ils n’ont pas pu arracher la victoire en raison de l’expulsion sévère de Barrada en début de deuxième mi-temps.

Les tops

Michy Batshuayi

En cette nouvelle triste soirée marseillaise, le rayon de soleil est encore venu de Michy Batshuyai, auteur de son 11e but de la saison en Ligue 1. Le Belge revient à la hauteur de Benjamin Moukandjo à la deuxième place du classement des buteurs. Il aurait même pu rejoindre Zlatan Ibrahimovic (premier avec 12 buts) s’il avait converti deux belles occasions (67e, 90e). Peu avare de ses efforts, Michy peine parfois dans le dernier geste. Mais au vu de sa productivité, l’OM ne s’en plaindra pas.

Zoua aime les voyages

Jacques Zoua a inscrit son quatrième but sur un penalty, son deuxième cette saison. Muet à domicile, le Camerounais a confirmé qu’il appréciait les voyages puisqu’il a inscrit 100% de son total à l’extérieur. Seul petit bémol, c’est la première fois cette saison que son équipe ne gagne pas après qu’il ait marqué. Mais après les succès à Reims (1-2), Bastia (1-2) et Montpellier (0-2), Zoua se contente surement de ce bon point pris à Marseille.

Et de huit pour le Gaz !

Depuis sa première victoire de la saison décrochée face à Nice le 24 octobre dernier, le Gazélec n’a pas plus perdu en L1. Le match nul à Marseille permet de porter la série d’invincibilité à huit matches. Entre les 11e et 17e journées, les Corses sont la deuxième meilleure équipe du championnat avec 18 points récoltés, soit un de moins que le PSG, qui doit encore jouer ce dimanche soir face à Lyon. Solide.

Les flops

Au Vélodrome, ça devient grave

Il faut remonter au 13 septembre dernier pour retrouver trace d’une victoire de l’OM à domicile en championnat. Depuis leur succès face à Bastia (4-1), les Olympiens ont enchainé avec deux défaites et cinq nuls. Les hommes de Michel pointent à la 15e place du classement à domicile avec seulement 11 points glanés. Famélique.

L’arbitrage

L’arbitrage de M.Rainville ne manquera pas d’alimenter les conversations d’après-match… des deux côtés. Les Marseillais, d’abord, se sont très vite plaints de l’expulsion sévère infligée à Abdelaziz Barrada pour son tacle non maitrisé sur Tshibumbu (51e). Les Ajacciens pourront, eux, regretter de ce but refusé à Larbi pour un hors-jeu inexistant alors que le score était de 1-1 (50e). Deux décisions contestables en une minute.

Barrada trop agressif

Son carton rouge est sévère mais il souligne le manque de maitrise du Marocain dans l’engagement. Le milieu de terrain marseillais paie cher sa maladresse et ne retenant pas sa glissade qui a contraint Tshibumbu à sortir sur civière. L’ancien joueur de Getafe est coutumier de ces interventions maladroites, comme face à Bastia où il avait, cette fois, bénéficié de l’indulgence de l’arbitre pour un pied haut en plein dans le torse d’un adversaire. Ce carton rouge tombe au plus mauvais moment pour lui alors qu’il venait enfin de retrouver une place de titulaire.

Benjamin Mendy

Le latéral gauche marseillais est coupable d’une faute un peu grossière sur Dia à l’origine du penalty. En tirant le maillot de son adversaire sous les yeux de l’arbitre, il a offert l’ouverture du score aux Corses et participer à compliquer le match de son équipe. Une nouvelle illustration de la mauvaise passe de l’ancien Havrais, déjà pointée du doigt par son entraîneur, Michel, la semaine dernière.

Les notes de l’OM

Mandanda (5)
Dja Djédjé (5,5)
Nkoulou (5)
Rolando (5)
B.Mendy (3,5)
L.Diarra (5,5)
Isla (5)
Barrada (4)
Cabella (5)
Nkoudou (4,5)
Batshuayi (6)

Les notes du Gazélec

Maury (5)
Ducourtioux (5)
Coeff (5,5)
Brechet (5,5)
Sylla (5,5)
Le Moigne (5)
Mangane (5)
Youga (5)
Dia (5)
Zoua (6)
Larbi (5,5)