RMC Sport

Ligue 1 : l’OM et Lille vraiment nuls

-

- - -

L’OM a concédé le match nul face à Lille (0-0) au terme d’un match sans aucun relief, ce dimanche. Ce résultat fait les affaires du LOSC qui reste un solide troisième alors que Marseille manque le coche dans la course à l’Europe.

S’il croyait encore à la Ligue des champions, l’OM a déjà une certitude : il ne la disputera certainement pas la saison prochaine. Face à Lille, 3e, les Marseillais n’ont pas enchainé une troisième victoire de rang (0-0) et comptent douze points de retard sur leur adversaire du soir et une moins bonne différence de but (+18 contre +10). En attendant le match de l’OL à Toulouse mercredi, un succès leur aurait déjà permis de prendre la cinquième place, devenue qualificative pour la Ligue Europa depuis le titre du PSG en Coupe de la Ligue. L’OM en a-t-il seulement envie ? Sans Payet, Thauvin, ni Lemina, sur le banc au coup d’envoi, l’équipe de José Anigo n’en a pas donné l’impression au cours d’une rencontre d’une grande pauvreté.

Sans aucune imagination, les Olympiens auraient même dû être punis. Mais Steve Mandanda a repoussé la première tête de Souaré (1ere) avant que M.Chapron n’oublie de siffler un penalty flagrant pour une faute de Nkoulou sur Souaré (17e). Il aura fallu attendre l’entrée en jeu de Florian Thauvin pour voir un peu d’action dans un Vélodrome qui a profité du remplacement pour se réveiller en sifflant Saber Khalifa (61e), comme il l’avait déjà fait à la mi-temps. Face au club nordiste où il n’a donc jamais joué, l’ancien Bastiais a donné un peu de vie au jeu marseillais. Et son relais initié avec Benoît Cheyrou a offert à l’OM sa première frappe cadrée du match (66e). Son occasion la plus chaude…

Encore une banderole contre Anigo

L’encéphalogramme est vite retombé. Le remplacement de Mathieu Valbuena, fantomatique, par Dimitri Payet n’a rien changé (73e). En revanche, l’idée de René Girard de lancer Soualiho Meïté (à la place de Martin) a failli s’avérer payante. Mais la frappe soudaine du milieu de terrain lillois n’a fait que tutoyer la lucarne droite de Steve Mandanda (80e). Moins véhément que lors de la réception d’Ajaccio (3-1), le Vélodrome, qui a tout de même sorti une banderole contre José Anigo, a bien tenté de pousser. Mais les encouragements ont vite cédé la place à l’abattement quand Benjamin Mendy a envoyé un centre directement dans les tribunes. Lille se contente de ce point qui lui permet de garder sept points d’avance sur Saint-Etienne, 4e. L’OM suivra lui de près la prestation de l’OL mercredi. En cas de succès des Rhodaniens, ils seraient en effet relégués à cinq points de la cinquième place. Et la Ligue Europa deviendrait à son tour un peu plus inaccessible.

A lire aussi :

>>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 34e journée

>>> Ligue 1 : Monaco repousse le doublé du PSG

>>> En vidéos : les plus beaux buts de Berbatov

NC