RMC Sport

Ligue 1: la magnifique première du jeune Truffert, qui offre la victoire à Rennes contre Monaco

Le Stade Rennais s'est emparé de la tête de la Ligue 1 en arrachant une victoire 2-1 à domicile contre Monaco, samedi soir lors de la quatrième journée. Un succès que le club breton doit à son jeune latéral gauche Adrien Truffert, qui a réalisé ses premières minutes en professionnel en entrant en cours de match.

L'homme du match s'appelle Adrien Truffert. Entré en cours de jeu pour effectuer ses premières minutes en Ligue 1, le jeune latéral gauche de 18 ans a offert la victoire 2-1 au Stade Rennais contre l'AS Monaco dans les toutes dernières minutes. Ce troisième succès consécutif, au Roazhon Park, permet au club breton de s'emparer provisoirement de la tête du classement, en attendant la fin de la quatrième journée et le déplacement de l'AS Saint-Étienne à Nantes (dimanche 17h). Pour le club de la Principauté, qui avait pourtant ouvert le score, il s'agit de la première défaite de la saison après deux victoires et un nul.

>> Abonnez-vous à l'offre groupée RMC Sport + Téléfoot pour ne rien manquer des chocs de la Ligue 1

Le Stade Rennais était mieux entré dans ce match de bonne facture. Des situations se sont présentées, mais les progrès de la défense monégasque se sont confirmés et les attaquants bretons se sont montrés incapables de cadrer. L'ASM a profité d'une mésentente entre Steven Nzonzi et Damien Da Silva pour ouvrir le score, avec une frappe croisée de Wissam Ben Yedder, auteur de son premier but de la saison (28e).

Ben Yedder a trouvé la barre

Les coéquipiers d'Eduardo Camavinga, qui a été décevant pour la deuxième fois de suite après sa première sélection chez les Bleus, ont renforcé leur domination après ce but encaissé. Ils ont multiplié les assauts en seconde période, même s'ils se sont tout de même fait une frayeur sur une frappe de Wissam Ben Yedder repoussée par la barre transversale (56e).

Mais après plusieurs actions mal abouties et un manque de réussite, comme l'ont montré le poteau trouvé par Benjamin Bourigeaud (66e) et la tête dangereuse de Sehrou Guirassy (79e), les hommes de Julien Stéphan ont fini par trouver la faille par une tête de Steven Nzonzi (81e). À la baguette: Adrien Truffert. Entré avant la mi-temps pour pallier la blessure de Faitout Maouassa, le jeune défenseur a ensuite profité des derniers efforts rennais pour marquer le but de la victoire (90e+1). Un exploit incroyable qu'il doit aussi à Benjamin Lecomte, qui s'est complètement troué sur sa frappe. La chance du débutant.

JA