RMC Sport

Ligue 1: Le patron de Mediapro promet d’être prêt à temps

Jaume Roures, PDG de Mediapro qui a remporté les droits de diffusion de la Ligue 1 à partir de 2020, ne comprend pas les inquiétudes au sujet de la chaîne qui n’a pas encore été lancée. Il promet que les délais seront respectés.

Près d’un an et demi après avoir raflé les droits de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, un certain flou règne autour de Mediapro. Le groupe espagnol, à capitaux majoritairement espagnols, n’a pas encore créé ses chaînes mais promet de respecter le cahier des charges. Son président, Jaume Roures, confie ne pas comprendre les inquiétudes et spéculations à ce sujet et promet de parvenir sans faute à respecter les délais en attendant la prise de fonction de Julien Bergeaud, directeur général, nommé il y a quelques mois.

"J’ai du mal à comprendre cette agitation"

"Nous ne sommes pas des irresponsables, confie-t-il dans Le Parisien. Il se dit que l’on ne connaîtrait pas notre boulot, que l’on serait en défaut de je ne sais quoi, que l’on ne serait pas dans les délais raisonnables pour faire des choses… Nous avons dix mois devant nous avant que la Ligue 1 ne commence. Nous n’avons pas d’autres engagements à respecter que celui-là. Nous avons l’expérience au sein de Mediapro, pour faire une chaîne en trois mois et embaucher des gens l’année prochaine. Nous avons le temps. J’ai du mal à comprendre cette agitation."

En mai 2018, Mediapro avait frappé fort en arrachant les lots les plus intéressants (le top 10 et 28 matches de choix 3 (lot 1), les matches du vendredi 21 heures et du samedi 17 heures (lot 2) et le multiplex du dimanche 15 heures (4 matches) et du dimanche 13 heures (lot 4)) contre 780 millions d’euros par an. Au total, la Ligue de football professionnel avait réussi à passer le cap du milliard d’euros (1,153 exactement) pour les droits TV.

NC