RMC Sport

Ligue 1: le PSG enchaîne à Nantes mais s'inquiète pour Kean et Mbappé

Décevant en première période, le PSG a haussé le ton au retour des vestiaires pour s'imposer ce samedi à Nantes (3-0) lors de la neuvième journée de Ligue 1. Thomas Tuchel peut toutefois s'inquiéter pour Moise Kean et Kylian Mbappé, visiblement touchés physiquement.

Sans briller, le PSG enchaîne. Trois jours après avoir dominé Basaksehir (2-0) en phase de groupes de la Ligue des champions, et quatre jours avant leur déplacement à Leipzig (sur RMC Sport), les Parisiens ont assuré l'essentiel en s'imposant à Nantes (3-0) lors de la neuvième journée de Ligue 1. Ce succès leur permet de reprendre provisoirement trois points d'avance sur Lille en tête du classement. Seul (et gros?) bémol: les sorties de Moise Kean et Kylian Mbappé, visiblement touchés physiquement.

Des Parisiens malmenés en première période

Comme lors de sa victoire à Basaksehir, le PSG a un temps été malmené en terre nantaise. Avec un onze encore remanié en raison des blessures (Juan Bernat, Marco Verratti, Leandro Paredes, Neymar ou encore Mauro Icardi), de la suspension d’Angel Di Maria et des états de forme à gérer face à un calendrier surchargé, les hommes de Thomas Tuchel ont déçu en première période. Ils ont eu du mal à mettre du rythme et ont été bien gênés par le pressing adverse.

La paire Abdou Diallo-Danilo Pereira n’a pas non plus dégagé une grande sérénité en charnière centrale. En panne d’idées, les Parisiens ont seulement trouvé le poteau sur une remise de Pablo Sarabia (12e). Ils ont surtout eu chaud sur un énorme raté de Moses Simon (16e) et un tir de Randal Kolo Muani venu tutoyer la lucarne de Keylor Navas (36e).

Le suspense tué en vingt minutes

En haussant leur niveau au retour des vestiaires, les Parisiens ont fait mal aux Canaris en seulement vingt minutes. Ander Herrera a d’abord ouvert le score à la réception d’un centre de Kylian Mbappé dans la surface (47e). Puis le champion du monde français a inscrit son septième but de la saison en championnat en transformant un penalty qu’il a lui-même obtenu après un contact avec Jean-Charles Castelletto (65e). Nantes a bien eu l’opportunité de se relancer mais Keylor Navas a sorti le penalty de Kader Bamba obtenu pour une faute de Colin Dagba sur Marcus Coco (69e). Alors qu’Imran Louza est l’habituel tireur du FCN, Bamba a insisté et convaincu son capitaine de le laisser prendre sa chance.

Le troisième but parisien a été marqué en fin de match par Pablo Sarabia, bien aidé par une passe en retrait manquée d'Imran Louza (88e). Si Paris empile les succès, Nantes reste de son côté scotché à la 15e place.

Kean touché, Mbappé aussi?

Avec deux doublés contre Dijon (4-0) et Basaksehir (2-0), Moise Kean était en confiance à l’heure de se rendre à la Beaujoire. Reconduit à la pointe de l’attaque en l’absence de Mauro Icardi, qui devrait faire son retour à l’entraînement la semaine prochaine, l’Italien a eu du mal à se mettre en évidence, bien pris par Jean-Charles Castelletto et Mehdi Abeid, titulaires en défense centrale puisque Nantes était privé de Nicolas Pallois (suspendu) et Andrei Girotto (coronavirus).

Victime de douleurs au mollet selon Téléfoot, Kean a dû être remplacé par le jeune Kays Ruiz-Atil à la pause. Il faudra également surveiller la situation de Kylian Mbappé, qui est sorti à la 75e minute en se tenant la cuisse droite. Il est directement rentré au vestiaire. Une simple précaution?

Le calvaire de Moses Simon

Meilleur buteur (neuf) et meilleur passeur (huit) du FC Nantes la saison dernière toutes compétitions confondues, Moses Simon est méconnaissable depuis la reprise. Devenu plus prévisible et en panne de confiance, il a même fait un tour sur le banc il y a deux semaines à Brest (3-1). De retour dans le onze de départ, l’international nigérian a raté l’immanquable face aux Parisiens. Seul face au but, il a trouvé le moyen de ne pas marquer sur un excellent service de Randal Kolo Muani (16e). Avant de sortir sur blessure dix minutes plus tard (26e).

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR