RMC Sport

Ligue 1: le speaker rennais n’a pas voulu chambrer les supporters nantais

-

- - AFP

Une annonce du speaker du Roazhon Park en pleine déroute nantaise à Rennes a suscité beaucoup de réaction chez les supporters des Canaris et mis le feu aux réseaux sociaux. Beaucoup de bruit pour rien puisque le speaker ne faisait qu’appliquer des consignes de sécurité.

« Votre attention s’il vous plaît, les chauffeurs des bus nantais sont attendus de toute urgence à leurs véhicules… » On joue la 53e minute du derby Rennes-Nantes (4-1) lorsque la voix d’Alain Rousseau, le speaker du Stade Rennais, retentit dans les enceinte du Roazhon Park.

L’appel a de quoi faire sourire alors que le FCN est alors humilié 4-0 par les Rouge et Noir. Nombreux côté nantais y voient du chambrage. Et la toile ne met pas longtemps à s’enflammer via les réseaux sociaux. Pour rien.

Le speaker rennais : « Jamais je ne me serais permis de chambrer »

« Certains pensent que j'ai chambré mais jamais je ne me serais permis de faire ça, encore moins en plein match », a expliqué Alain Rousseau, speaker du Stade Rennais, à nos confrères de Ouest France. Non, la réalité est que certains supporters nantais, notamment ceux de la Brigade Loire, ont quitté prématurément leur tribune, dégoûtés par la tournure des événements.

« Ils étaient sur le parking, encadrés par les forces de l'ordre, mais les chauffeurs de cars n'étaient pas là et ça commençait à devenir tendu », poursuit le speaker du Stade Rennais. C’est donc à la demande du responsable de la sécurité qu’Alain Rousseau a dû faire cette annonce en plein match. Cette vérité rétablie, pas sûr qu’elle console plus que ça les supporters nantais...