RMC Sport

Ligue 1: les stats folles du début de saison de l’OL

Vainqueur sans pitié d’Angers (6-0) lors de la 2e journée de Ligue 1, l’OL étale sa puissance offensive en ce mois d’août. Avec 9 buts marqués en seulement deux sorties, les Lyonnais égalent une performance d’une autre époque. Et font plaisir à leurs supporters.

Si Monaco a été giflé à domicile par l’OL lors de la 1ère journée de Ligue 1 (3-0), comment qualifier la raclée prise par le SCO d’Angers ce vendredi, en match d’ouverture de la 2e journée ? Les Angevins n’ont rien pu faire contre la machine offensive rhodanienne au Parc OL. Parfaitement réglée, celle-ci s’est déchaînée comme rarement (6-0), avec un Memphis Depay et un Houssem Aouar en habits de gala.

Souvenirs d'août 2002 avec (déjà) Juninho, Le Guen, Anderson...

Les deux performances lyonnaises en Ligue 1 sont marquantes (c’est le mot). L’organisme de statistiques Opta le souligne: cela fait longtemps que l’OL n’a pas carburé à un tel niveau. Si l’on prend les trois dernières sorties des Gones la saison dernière, le club reste sur cinq matchs avec au moins trois buts inscrits. Et ce n'est pas tout.

Avec 9 buts marqués en deux matchs, l’OL égale son meilleur départ en championnat. En 2002-2003, les Lyonnais, alors coachés par Paul Le Guen, en avaient inscrits autant. Aujourd’hui acclamé pour son retour en tant que directeur sportif, Juninho était à l’époque sur le terrain.

Dans le détail, l’OL version 2002-2003 avait commencé par un match nul à Guingamp le 2 août 2002 (3-3): Juninho, Jean-Marc Chanelet et Sonny Anderson pensaient avoir fait le plus dur, mais les Guingampais étaient revenus grâce à Stéphane Carnot, puis deux buts tardifs de Cédric Bardon et d’un certain Didier Drogba. Le 10 août de la même année, par contre, ils avaient marché sur Sedan (6-1). Henri Camara avait ouvert le score pour les Sangliers, avant le réveil tonitruant à Gerland des Lyonnais: doublé pour Sonny Anderson et Juninho, un but de Claudio Caçapa et un but de Peguy Luyindula.

L'OL n'avait plus inscrit 6 buts en un match depuis 2016

Au panthéon des plus gros cartons lyonnais, ce match contre Angers occupe une place de choix. L'écart n'est pas aussi faramineux que face à Marseille en 1997 (8-0, plus gros succès de l'histoire de l'OL en Ligue 1). Mais cela reste une sacrée performance malgré tout.

La dernière fois que Lyon a inscrit six buts dans un match de Ligue 1, c'était en novembre 2016, à l'extérieur contre Nantes (6-0). La dernière fois que les Lyonnais ont planté six fois à domicile, c'était quelques mois plus tôt, en mai 2016 face à Monaco (6-1); ce succès avait assuré au club la place de dauphin du PSG, et donc une qualification directe pour la Ligue des champions 2016-2017.

N.B