RMC Sport

Ligue 1 : les tops et les flops de Luis

Luis Fernandez

Luis Fernandez - -

Comme après chaque week-end de Ligue 1, Luis Fernandez distribue ses bons et ses mauvais points. Au menu de cette 8e journée : le réveil sochalien, la qualité de l’arbitrage ou encore l’attitude de Zlatan Ibrahimovic.

LES TOPS

Les performances de Reims et Nantes

« Ce sont deux équipes plaisantes à voir jouer. C’est hyper agréable, ils ont un projet de jeu, ça attaque. Contre Monaco (1-1), Hubert Fournier n’a pas mis une équipe pour subir mais pour attaquer et poser des problèmes. Les Rémois vont se maintenir les yeux fermés. J’ai vu des équipes bien pires. »

Galtier et Casanova ne polémiquent pas

« Ils ont eu une très bonne attitude, ils sont restés calmes, tranquilles. Ils ont accepté les décisions de l’arbitre, c’est bien. Quand on est entraîneur, il vaut mieux ne rien dire. »

Omar Daf sur le banc sochalien

« Il a su trouver les bons mots, la bonne attitude. Il a su parler aux joueurs (victoire 2-0 contre Valenciennes, ndlr). D’autres entraîneurs vont être auditionnés pour lui succéder, c’est une nouveauté. »

Les coups de pied arrêtés

« Les coups francs de Valbuena et Moutinho sont très beaux. Ils les ont bien tirés. Ils sont malins. Audard (le gardien de Lorient, ndlr) a peut-être anticipé mais Valbuena, comme Moutinho, a été malin comme tout. Il a fait une feinte du regard. »

LES FLOPS

Valenciennes lanterne rouge

« Je suis inquiet pour Valenciennes, la situation commence à être critique, difficile. Ils sont tombés sur une équipe sochalienne avec un peu plus d’agressivité, même s’ils ont tenté ensuite. »

Le comportement des supporters rennais

« C’est surprenant. On les a vus rentrer sur le terrain pour en découdre avec les Nantais. J’espère qu’il y aura des sanctions. Il n’y a pas de passe-droit. D’autres clubs ont joué des matchs à huis clos. J’espère qu’on saura en tenir compte aussi. »

Les erreurs d'arbitrage

« Lors de Rennes-Nantes (1-3), l’arbitre Tony Chapron n’a pas signalé un hors-jeu alors que son juge de touche avait levé son drapeau. Un joueur faisait action de jeu. Il a déjugé son assistant. Le penalty pour le PSG contre Toulouse (2-0) est également assez sévère. Et le 2e but de Bastia à Saint-Etienne (2-2) est hors-jeu. »

L'attitude de Zlatan Ibrahimovic

« En sortant, il avait Jonathan Zebina dans le collimateur. Ils se sont regardés, ont échangé. Il y avait un antécédent (Ibrahimovic avait giflé Zebina à l’époque où les deux hommes évoluaient à la Juventus Turin) mais ils ne pouvaient pas le régler sur le terrain. Ils ont failli le régler en sortant. C’est comme dans un film : ils se cherchent, ils ont envie d’en découdre. »

A lire aussi :

>> Les résultats de la 8e journée

>> L'équipe-type de la 8e journée

>> Monaco s'en contentera

La rédaction