RMC Sport

Ligue 1: Les trois options pour définir le classement si le foot ne reprend pas

Le groupe de travail de la LFP a avancé sur le sujet lors d'une réunion mardi dernier.

Mardi, s’est tenue la dernière réunion du groupe de travail "scénario de reprise" mandaté par le bureau de la LFP. A l’ordre du jour notamment, les modalités de définition du classement et des montées/descentes si le championnat ne va pas au bout. Hypothèse qui prend de plus en plus d’ampleur chaque jour au vue de la complexité de faire repartir l’activité du foot pro que ce soit pour les entrainements ou la compétition.

Le groupe de travail a décidé de s’appuyer sur les travaux de la FFF pour le monde amateur. Trois options ont été retenues pour déterminer le classement, et ce, dans deux possibilités: Le championnat est arrêté sans pouvoir reprendre, le championnat reprendrait mais sans pouvoir se terminer normalement.

Pas de saison blanche

Dans ces trois options ne figure pas celle de la saison blanche. Elle a pourtant été discutée quelques minutes à l’initiative de Vincent Ponsot (OL) mais a vite été écartée. "Plusieurs membres de ce groupe de travail ont d’ailleurs été agacés de voir cette option mise sur la table", souffle un participant de la réunion.

Option 1 : Arrêt du classement à l’issue des matchs aller.

Option 2 : Arrêt du classement à la dernière journée disputée par tous les clubs (J27 pour la L1)

Option 3 : Classement établi par un indice de performance prenant en compte tous les matchs joués. L’indice est obtenu en divisant le nombre de points obtenu par le nombre de matchs joués (arrondi à la 2ème décimale). Le groupe de travail a planché aussi sur le système de départage détaillé en cas d’égalité.

Le groupe de travail a aussi retenu 2 options pour les montées/descentes.

3 montées/descentes si la tenue des barrages est possible. Seulement deux si barrages impossible.

Les représentants de la L2 ont également proposé de maintenir les montées en supprimant les descentes, soit repartir à 22 clubs. Option qui ne devrait pas être privilégiée.

Le groupe de travail a également pris acte des nouvelles dates UEFA pour les tours qualificatifs (Q1, Q2, Q3, PO) pour les compétitions européennes, soit dès le 3 août pour le Q1. L’idée de ne pas démarrer la saison 2020/2021 après le WE du 22 août a donc été renforcée afin de ne pas compromettre le reste de la saison.

Enfin le groupe de travail a conclu sa réunion en souhaitant que la reprise des entrainements soit conditionnée à un engagement du gouvernement permettant aussi le redémarrage des compétitions même à huis clos.

Reste à connaître le détail du plan de déconfinement que devrait annoncer Edouard Philippe d’ici la fin du mois d’avril.

Loïc Briley et Loïc Tanzi