RMC Sport

Ligue 1: Lille, OL, ASSE, pourquoi ce sera chaud jusqu'au bout pour la course à l'Europe

Grâce à son nul ramené de l'OL dimanche soir (2-2), Lille est bien parti pour conclure sa très belle saison à la deuxième place du championnat. De son côté, Lyon devra batailler jusqu'au bout avec son rival stéphanois pour terminer sur le podium.

Comme la lutte pour le maintien, qui concerne encore sept clubs, la course à l’Europe s’annonce passionnante jusqu’au bout en Ligue 1. Mais une certaine hiérarchie commence tout de même à se dessiner. Car en obtenant le nul dimanche soir au Groupama Stadium (2-2), en clôture de la 35e journée de Ligue 1, Lille a conforté sa deuxième place. A trois matchs de la fin de la saison, les Dogues possèdent six points d’avance sur l’OL (3e) et sept sur Saint-Etienne (4e). Et une différence de buts bien plus favorable: +31 pour le Losc, +15 pour Lyon, +16 pour l’ASSE.

Nicolas Pepe et ses coéquipiers, comme les Verts, disputeront par ailleurs deux de leurs trois derniers matchs sur leurs terres. Un avantage certain pour Lille, troisième meilleure équipe du championnat à domicile, derrière Sainté et le PSG. Les Lillois, qui n’ont perdu qu’à deux reprises au stade Pierre-Mauroy (contre Toulouse et Monaco), accueilleront Bordeaux dimanche prochain (17h).

Gros programme pour l'OL

Ils recevront ensuite Angers, qui n’a plus grand-chose à jouer en cette fin de saison, avant de se rendre à Rennes. Les Lyonnais, eux, défieront coup sur coup un candidat à l’Europe, puis une équipe qui se bat pour sa survie dans l’élite. Ils ont rendez-vous avec l’OM dimanche prochain (21h). Avec sept points de retard sur la quatrième place, dernier ticket européen, les Marseillais n’ont certes plus beaucoup d’espoir, mais une victoire contre Lyon leur permettrait de continuer de croire à l’Europe.

C’est Caen, actuel 18e et qui rêve de se maintenir directement en accrochant la 17e place, qui se présentera ensuite au Groupama Stadium. L’OL bouclera sa saison du côté de Nîmes, qui vient de balayer Reims (3-0) après avoir pris l’eau à Lille (5-0). Prendre trois points aux Costières ne sera pas une tâche si simple pour les protégés de Bruno Genesio, car les Nîmois n’ont plus perdu à domicile depuis le 19 janvier dernier (0-1 face à Toulouse).

La belle dynamique de Saint-Etienne

Il ne faut pas oublier Saint-Etienne dans ce sprint final. En s’imposant à Monaco (3-2), après avoir été menés au score, les Verts ont enregistré une quatrième victoire de suite, la sixième sur leurs sept derniers matchs. Ils tenteront de poursuivre leur belle série vendredi, dans le Chaudron, face à Montpellier (20h45), qui a connu un coup d’arrêt en étant accroché par Amiens (1-1). Une victoire permettrait à Saint-Etienne de repousser le MHSC à dix points. Nice, toujours à domicile, puis Angers, à l’extérieur, compléteront le programme des Verts.

"On a encore des progrès à faire sur la longueur. Là, on a fait le travail, même si on a été intermittent. Après on regarde les écarts. On va garder la même humilité. On reçoit deux fois. On sait que notre public va nous pousser pour ces deux véritables finales à Geoffroy-Guichard", confiait dimanche Jean-Louis Gasset, bien conscient que l’appui du public stéphanois sera un atout dans cette dernière ligne droite.

Pour rappel, en Ligue 1, la troisième place sera directement qualificative pour la phase de groupes de la Ligue des champions si le vainqueur de la Ligue Europa est qualifié pour la Ligue des champions via son championnat. Sinon, le troisième devra passer par le tour préliminaire. Le quatrième, lui, gagnera le droit de disputer la Ligue Europa.

Le calendrier de Lille (2e, 69 points) :

- réception de Bordeaux le 12 mai
- réception d'Angers le 18 mai
- déplacement à Rennes le 25 mai

Le calendrier de Lyon (3e, 63 points) :

- déplacement à Marseille le 12 mai
- réception de Caen le 18 mai
- déplacement à Nîmes le 25 mai

Le calendrier de Saint-Etienne (4e, 62 points) :

- réception de Montpellier le 10 mai
- réception de Nice le 18 mai
- déplacement à Angers le 25 mai

RR