RMC Sport

Ligue 1: Lille se rapproche du podium, Monaco se relance

Le Losc s'est rapproché du podium en s'imposant contre Rennes (1-0), ce mardi soir, grâce à Loïc Rémy. En parallèle, dans le cadre de cette 23e journée de Ligue 1, l'AS Monaco s'est relancé en battant Angers sur le même score avec un but signé Stevan Jovetic.

Deux courtes victoires à domicile pour lancer la 23e journée de Ligue 1. Le Losc a réussi une très belle opération grâce à sa victoire 1-0 contre le Stade Rennais, mardi. Un résultat qui lui permet de revenir à trois points de la troisième marche du podium, justement occupée par son adversaire du soir. Dans le même temps, l'AS Monaco a mis un terme à sa série de quatre matchs sans victoire (un nul puis trois défaites consécutives) en s'imposant aussi 1-0 contre le SCO d'Angers. Le club de la Principauté repasse provisoirement en première moitié de tableau, au 9e rang. Les Angevins chutent à la 13e place.

Rennes a eu du mal à exister

Lille a pris l'avantage dès la 4e minute, sur une frappe parfaitement placée par Loïc Rémy à l'entrée de la surface. Son quatrième but de la saison a été rendu possible par une récupération de Jonathan Ikoné sur Raphinha, sorti sur blessure à la demi-heure de jeu. Les Lillois ont bien failli faire le break avant la fin de cette première période qu'ils ont su maîtriser. Il a fallu un sauvetage d'Édouard Mendy devant Victor Osimhen pour préserver le score (42e). Timorés sur le plan offensif, les Rennais ont eu encore plus de mal à exister au retour des vestiaires. Leur possession de balle s'est effondrée et leurs actions se sont résumées à des coups de pied arrêtés. Reste que les Lillois se sont montrés incapables de faire fructifier leur domination et de se mettre à l'abri.

Monaco a souffert, mais a tenu

À Louis-II, le seul but de la rencontre n'a pas non plus tardé. Il est l'oeuvre de Stevan Jovetic, d'une belle tête renversée sur un long ballon de Youssouf Fofana (18e). Le gardien angevin Danijel Petković n'est pas exempt de tout reproches sur cette deuxième réalisation de la saison pour l'attaquant monténégrin, dont c'était la première titularisation en championnat. Si l'ASM s'est procuré d'autres opportunités très intéressantes (38e, 64e), Angers n'a pas démérité et a su créer des occasions dangereuses en multipliant les frappes (29e, 56e, 73e), parfois avec l'aide d'erreurs grossières de leurs adversaires. Un manque de précision et quelques parades de Benjamin Leconte ont néanmoins permis à Robert Moreno d'obtenir le premier succès de sa carrière en championnat.

JA