RMC Sport

Ligue 1: Lille se relance à Strasbourg, Monaco se saborde à Nîmes

Ce samedi soir, lors du multiplex de la 22e journée de Ligue 1, Lille a évité une quatrième défaite de rang, en renversant Strasbourg (1-2). De son côté, Monaco, qui a fini la rencontre à neuf, a chuté à Nîmes (3-1).

Lille se ressaisit. Après trois défaites de rang en Ligue 1, le LOSC, qui avait encaissé l’ouverture du score, s’est bien repris pour s’imposer à Strasbourg (1-2), ce samedi soir dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1. Quatrièmes du classement, les hommes de Christophe Galtier effectuent la bonne opération du soir. 

Dans le reste de la soirée, Monaco, qui a pété les plombs et qui a terminé la rencontre à neuf, a perdu à Nîmes (3-1). Les Crocos se relancent dans la course au maintien, tout comme Toulouse, dans une moindre mesure. Les Haut-Garonnais, face à Amiens (0-0), ont remporté leur premier point depuis octobre dernier. Reims a cartonné Angers (4-1), tandis que Dijon s’est également amusé contre Brest (3-0).

Strasbourg – Lille: 1-2

Lille a frôlé la correctionnelle. Ce samedi soir à la Meinau, les hommes de Christophe Galtier ont été cueillis à froid dès la 12e minute de jeu. Profitant d’une grossière erreur de Renato Sanches qui a glissé, Adrien Thomasson en a profité pour tromper Mike Maignan, resté avancé. Petit à petit, les Lillois ont toutefois réussi à monter en puissance dans cette rencontre.

Après un corner rapidement joué à deux, Jonathan Ikoné, côté droit, a adressé un centre dans la surface de réparation, pour la tête et l’égalisation de Gabriel (65e). Après avoir trouvé la montant en première période, Victor Osimhen a fini par donner les trois points de la victoire à sa formation, sur penalty (79e). Son onzième but de la saison en championnat, son premier depuis le 21 décembre dernier. Après trois défaites de rang en Ligue 1, Lille s’évite donc une nouvelle déconvenue et remonte à la quatrième place du classement. Strasbourg est neuvième.

Angers – Reims: 1-4

Reims met fin à l’hémorragie, et de la plus belle des manières. Ce samedi soir, le club champenois s’est aisément imposé sur la pelouse du stade Raymond-Kopa d’Angers (1-4). Pourtant, ce sont bien les Angevins qui avaient ouvert le score, par l’intermédiaire de Rachid Alioui (7e). Par la suite, les hommes de David Guion ont donc décidé de prendre les choses en main.

D’abord par l’intermédiaire de El Bilal Touré, sur penalty (38e), puis grâce à Yunis Abdelhamid, de la tête sur corner (62e). A l’approche du dernier quart d’heure de jeu, Baptiste Santamaria a trompé son propre gardien de but (74e) avant que Boulaye Dia (75e) ne clôt définitivement le score, sur l’engagement angevin. Grâce à cette probante victoire, Reims remonte à la septième place du classement. Visiblement émoussé après les 120 minutes disputées mardi en Coupe de France contre Rennes (4-5 ap), Angers chute à la 10e place.

Nîmes – Monaco: 2-1

Tout avait pourtant bien débuté pour Monaco, au stade des Costières. Dès la 13e minute de jeu, Wissam Ben Yedder, sur un service de la nouvelle recrue Youssouf Fofana, avait ouvert le score. L’international français en a même profité pour reprendre la tête du classement des meilleurs buteurs du championnat, avec ce 15e but.

Mais aux alentours de la demi-heure de jeu, tout s’est gâté pour les Monégasques. D’abord, l’égalisation est intervenue par l’intermédiaire de Florian Miguel, après une bonne remise de Zinedine Ferhat (27e). Puis, après visionnage du VAR, l’arbitre de la rencontre a décidé d’expulser directement Tiémoué Bakayoko, avant de sortir un second carton rouge direct en direction de Gelson Martins, qui a littéralement pété un câble, en le bousculant (32e). Monaco n'avait plus connu deux expulsions dans un même match de Ligue 1 depuis 2008. A 9 contre 11, les hommes de Robert Moreno ont réussi à préserver le point du match nul… jusqu’à l’heure de jeu.

Sur son 16e tir, Nîmes a pris l’avantage, grâce à une magnifique frappe pleine lucarne de Romain Philippoteaux (62e), avant de se mettre définitivement à l’abri sur une tête de Pablo Martinez, après une déviation de Nolan Roux (79e). Les Crocos, qui ne quittent pas leur 19e place du classement, se relancent dans la course au maintien, alors que Monaco reste 13e.

Dijon – Brest: 3-0

Dijon peut remercier Mama Baldé. Ce samedi soir, au stade Gaston-Gérard, l’attaquant bissao-guinéen (24 ans) a inscrit le premier doublé de sa carrière en compétition officielle, ses quatrième et cinquième buts de la saison. Sur deux services de Fouad Chafik, l’avant-centre est donc parvenu à tromper Gautier Larsonneur, d’abord de la tête (3e), puis du bout du pied droit (20e). Enfin, lancé en profondeur par Romain Amalfitano, Stephy Mavididi y est également allé de son but (77e).

Une triste rencontre pour des Brestois qui ne parviennent pas à enchaîner, eux qui restaient sur deux victoires de rencontre. En revanche, il s’agit d’une prestation idéale pour Dijon, qui enregistre là sa sixième victoire de la saison en championnat. Un succès qui permet aux hommes de Stéphane Jobard de se donner de l’air vis-à-vis de la zone de relégation en gagnant une place (16e), au détriment de Metz, qui joue dimanche (17h), face à Saint-Etienne.

Amiens – Toulouse: 0-0

Le duel des mal classés a accouché d’une souris, au stade de la Licorne. Ce samedi soir, Amiens (18e) recevait Toulouse (20e). Les deux équipes n’ont donc pas réussi à se départager et se quittent sur un match nul et vierge (0-0). 

S’il n’y a donc pas eu de vainqueur, Toulouse remporte toutefois son premier point, en Ligue 1, depuis le 19 octobre dernier (2-1 contre Lille). Cela ne permet toutefois pas aux hommes de Denis Zanko de décoller de leur place de lanterne rouge, eux qui se trouvent à dix points du premier non relégable (Metz).

MM