RMC Sport

Ligue 1: McCourt réaffirme son attachement à l'OM avec Eyraud

Frank McCourt, propriétaire américain de l'OM, dément formellement toute intention de vendre le club. L'homme d'affaires réaffirme, dans un communiqué, son "engagement total" et maintient sa confiance vis-à-vis du président Jacques-Henri Eyraud.

Dans un communiqué, Frank McCourt dément "catégoriquement" toute volonté de vendre l'Olympique de Marseille. Pour le propriétaire américain, les rumeurs "mensongères et délétères" ont refait surface pour "déstabiliser" ce projet dans lequel il est "investi personnellement depuis plus de quatre ans", selon les termes employés ce vendredi par sa porte-parole.

Le texte transmis comporte aussi une déclaration de Frank McCourt en personne. "Mon engagement vis-à-vis de l’OM, de ses salariés, de la Ville et de l’ensemble des Marseillais est total", assure l'homme d'affaires.

"Porter ce projet jusqu'au bout"

Il en profite pour réitérer sa confiance vis-à-vis de son président Jacques-Henri Eyraud, qui l'accompagne depuis le rachat du club en 2016: "Je resterai, avec l’ensemble de la direction de l’OM et son président, Jacques-Henri Eyraud, investi pour porter ce projet jusqu’au bout. Nous le devons à l’OM et à son histoire, passée, présente et future."

"Je m’interroge par ailleurs sur l’origine de ces campagnes répétées de désinformation et me demande à qui profite ces manipulations", conclut Frank McCourt.

L'Élysée nie toute implication

Peu avant la diffusion de ce communiqué, un premier démenti avait été fait auprès de RMC Sport par la porte-parole de Frank McCourt. L'Élysée, cité dans les dernières rumeurs concernant la vente du club, s'était aussi exprimée auprès de RMC Sport pour nier toute implication dans des supposées discussions. 

Aux commandes du club depuis 2016, Frank McCourt avait déjà démenti toute volonté de vendre le club l'été dernier, lorsque l'homme d'affaires franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi avait mené une campagne médiatique pour se déclarer publiquement candidat à un rachat. Le propriétaire américain l'avait alors éconduit "de manière formelle et définitive".

JA