RMC Sport

Ligue 1 : Monaco-PSG (3-1) L'ASM fait chuter un triste Paris

-

- - -

[93']

C'est fini à Louis-II. Le PSG est battu dès la troisième journée de Ligue 1. L'ASM prend la première place, ex-aequo avec l'En Avant Guingamp. Les contre-attaques monégasques ont pris de court le PSG, notamment sur les ailes. Paris a manqué d'intensité dans son jeu, autant dans la circulation de balle que dans son pressing à la perte de balle. 

Les buteurs : 

Joao Moutinho 13'
Fabinho 45+3'
Cavani 64'
Aurier c.s.c. 81'

[89']

Javier Pastore a l'air abattu en tribunes. La vie est plus belle avec les pieds d'El Flaco.

[86']

Enième coup de pied arrêté gâché par Paris, encore une fois par la patte gauche de Di Maria, mal réglée ce soir.

[83']

Ben Arfa a remplacé Lucas pour les dix dernières minutes.

[81']

BUUUUUUUUT DE MONACO ! Sidibé, parti dans le dos de Kimpembe, essaie de servir Dirar, mais Aurier dévie le ballon dans son propre but. Trapp est pris à contre-pied. 3-1 pour l'ASM !

[78']

Dirar remplace Valère Germain. Dirar prend l'aile gauche et Monaco passe en 4-1-4-1 avec Bakayoko en patrouilleur devant la défense.

[77']

Superbe arrêt de Subasic qui bloque le ballon sur un centre de Di Maria alors que Cavani attendait au deuxième poteau. Au départ, c'est un subtil ballon de Rabiot qui avait lancé Di Maria.

[72']

Lucas a beaucoup de mal à s'exprimer dans l'axe. Il ne prend pas l'information et rate ses prises de balle dos au but. Il ne se met jamais en position de trois quart pour mieux recevoir le ballon.

[70']

Matuidi remplace Verratti pour les vingt dernières minutes.

[68']

Paris va mieux et Meunier centre pour Cavani, devancé par Glik. Monaco ne ressort plus depuis quelques minutes et la faiblesse de Paris à la perte de balle se voit moins.

[66']

Monaco recule et attend les contre-attaques. Emery discute avec ses adjoints sur le banc. En attendant, ce sont encore les latéraux parisiens qui apportent, comme Aurier sur le but de Cavani.

[64']

BUUUUUUUUUUUUT DE CAVANI ! NON, VRAIMENT ! Verratti joue par-dessus la défense pour Aurier, qui remet pour Cavani. La tête de l'Uruguayen trompe Subasic sur sa gauche. 2-1 !

[61']

Thomas Meunier remplace David Luiz. Serge Aurier passe dans l'axe, Meunier prend le couloir droit.

[58']

Bernardo et Bakayoko continuent leur chantier. Le Portugais provoque une fois de plus David Luiz mais le Brésilien tient le coup, alors que Meunier se prépare à rentrer.

[55']

Occasion pour le PSG ! Un centre d'Aurier passe devant Subasic. Cavani rate sa talonnade aérienne et Kurzawa le cadre dans la foulée.

[52']

Le maître-mot d'Emery, l'intensité, est complètement absent aujourd'hui chez le PSG, autant en phase offensive (circulation de balle lente), qu'en phase défensive (pas de pressing).

[49']

Rabiot surnage au milieu par ses percées balle au pied mais il les fait plus souvent sous la contrainte (pas de solution autour de lui) qu'autre chose. Paris occupe très mal les espaces et place trop de joueurs derrière le ballon.

[46']

C'est reparti à Louis-II. Pas de changement à la pause.

[MT]

C'est la mi-temps à Louis-II. Monaco a un plan de jeu simple mais efficace et profite des manques parisiens, aussi nombreux en phase offensive qu'en phase défensive (ils sont liés). Joao Moutinho et Fabinho ont marqué pour l'ASM.

[45+3']

BUUUUUUUUUUUUUUT POUR MONACO ! FABINHO ! Le Brésilien transforme le penalty en prenant Trapp à contre-pied. Monaco creuse l'écart. 2-0.

[45+1']

PENALTY POUR MONACO ! Au départ, une contre-attaque encore mal défendue par le PSG. Mendy obtient un coup franc, botté par Moutinho. Luiz fauche Jemerson dans la surface et offre un penalty à Fabinho.

[43']

Beaucoup de joueurs derrière le ballon côté parisien, même à la relance, alors que Monaco ne presse qu'avec deux attaquants.

[40']

Paris concède du terrain sur son aile gauche : Kurzawa joue très haut, mais c'est le plan d'Emery. C'est parce que Paris construit mal et perd le ballon trop bas que le plan de jeu de l'entraîneur basque et puni et exploité par Sidibé.

[37']

Nouvelle occasion pour Monaco : Paris perd le ballon au coeur du jeu, Monaco se projette et Germain sert Bernardo Silva. La frappe du Portugais fuit le cadre. Paris est vite dépassé au milieu et Motta souffre face à la vivacité des offensifs monégasques.

[32']

Les décalages parisiens viennent à nouveau des latéraux. Kurzawa centre au deuxième poteau pour Aurier, qui enchaîne par un autre centre. Subasic se saisit du ballon. Lucas est introuvable entre les lignes et ses appels l'enferment sur l'aile.

[29']

Le PSG a un gros problème d'occupation des espaces. Rabiot, Motta et Verratti sont souvent ensemble derrière le ballon, laissant vide l'espace entre le milieu et la défense monégasques. Cavani est isolé et Di Maria redescend pour toucher le ballon.

[26']

David Luiz est au sol après un choc avec Subasic mais il parvient à se relever. Début de match assez physique, encouragé par l'arbitrage "ouvert" de M. Buquet, laissant la place aux contacts.

[23']

CAVANIIIIII...c'est à côté ! Servi par Serge Aurier dans le dos de Glik, Cavani frappe en force et rate le cadre. Le latéral ivoirien avait devancé Benjamin Mendy.

[20']

Serge Aurier souffre après un choc avec Benjamin Mendy. Thomas Meunier est parti à l'échauffement. Paris a du mal à couvrir ses ailes quand ses latéraux sont très haut.

[16']

Deuxième occasion pour Monaco ! Sur un nouveau débordement venu de la droite, Germain manque sa reprise sur un centre de Sidibé. Le PSG souffre quand Monaco accélère sur les ailes.

[13']

BUUUUUUUUUUUUUUT DE JOAOOOOOO MOUTINHO ! Sidibé centre magnifiquement pour Moutinho qui, à l'entrée de la surface, claque un plat du pied sublime en demi-volée. 1-0 pour Monaco !

[11']

Première opportunité pour le PSG : Aurier et Verratti jouent un une-deux et l'Ivoirien centre en retrait pour Di Maria, à l'entrée de la surface. La frappe de l'Argentin est déviée en corner.

[10']

Monaco joue finalement en 4-4-2, avec Sidibé ailier droit. Bernardo Silva accompagne Germain en pointe. C'est le système privilégié de Leonardo Jardim depuis son arrivée sur le Rocher, le système dans lequel les Monégasques sont les meilleurs en phase défensive.

[8']

Motta s'essuie les crampons sur la cheville de Moutinho. Le Portugais souffre. Dernier avertissement verbal pour Motta avant la biscotte.

[6']

Au tour du PSG de presser haut. Dès la perte de balle, les hommes d'Emery cherchent à compliquer la relance monégasque. Depuis le début de saison, les Parisiens enferment leurs adversaires sur une aile et les forcent à se débarrasser du ballon.

[3']

Paris a pris le ballon mais l'ASM ne veut pas se retrouver bloqué dans son camp et tente de presser les Parisiens haut.

[1']

C'est parti à Monaco ! 

[20h45]

Thiago Motta est capitaine ce soir.

[20h35]

Avec Sidibé et Mendy, Monaco veut sans doute contrer dans le dos des latéraux parisiens, toujours très haut en phase offensive. Mais le pressing à la perte mis en place par Emery pourrait les empêcher de le faire.

[20h27]

Jusqu'ici, le PSG a plus joué en 4-3-3 qu'en 4-2-3-1, selon les déplacements de Pastore ou des autres hommes qui ont tenu ce rôle de milieu le plus avancé. À Verratti de redéfinir ce rôle ce soir. 

En face, Monaco devrait commencer en 5-3-2, avec Sidibé et Mendy sur les ailes pour contre-attaquer. Bernardo Silva soutiendra Germain en pointe. 

[20h23]

Pastore, qui devait être titulaire, est finalement forfait pour une gêne à l'aine. Marco Verratti sera le milieu le plus avancé du PSG ce soir. Il était déjà entré en jeu en tant que numéro 10 face à Metz la semaine dernière. Un rôle qu'il n'a pas tenu depuis son départ d'Italie. Avec Emery, il jouera sans doute aussi haut plus souvent qu'avec Blanc.

[20h13]

Les compositions : 

Monaco : Subasic - Sidibé, Raggi, Glik, Jemerson, B. Mendy - Fabinho, Bakayoko, Moutinho - B. Silva, Germain.

PSG : Trapp - Aurier, David Luiz, Kimpembe, Kurzawa - Motta, Rabiot - Lucas, Verratti, Di Maria - Cavani.

[20h13]

L'ASM est-elle capable de faire chuter le PSG d'Unai Emery ? Impressionnant en préparation et sur une série de trois victoires depuis le Trophée des champions, l'équipe francilienne arrive avec un statut de grand favori à Louis-II. La saison passée, la victoire parisienne à Louis-II en début d'exercice avait annoncé un championnat sans grand suspense. En sera-t-il de même ce soir ? Restez avec nous pour le savoir, on va parler de jeu et de tactique.