RMC Sport

Ligue 1: Monaco rechute à Bordeaux en voyant encore rouge

Réduit à dix pour la sixième fois de la saison en Ligue 1, après l'exclusion d'Islam Slimani en seconde période, Monaco s'est incliné ce dimanche sur la pelouse de Bordeaux (2-1). Alors que les Girondins grimpent sur le podium, le club du Rocher est 14e.

Nouveau coup d’arrêt pour Monaco. Tombeurs de Dijon (1-0) avant la trêve internationale, les Monégasques ont rechuté ce dimanche sur la pelouse de Bordeaux (2-1), à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Toujours aussi irréguliers, ils rétrogradent à la 14e place du classement, à quatre points du podium, alors que les Girondins s’installent provisoirement au troisième rang derrière le PSG et Angers.

Les hommes de Leonardo Jardim pensaient pourtant avoir fait le plus dur après l’ouverture du score d’Islam Slimani à la 15e minute de jeu sur un enchaînement contrôle de l’extérieur du gauche-frappe en force du pied droit. Un but validé par le VAR, Wissam Ben Yedder n’étant pas signalé hors-jeu sur cette action. Dominateur et dangereux à plusieurs reprises, Monaco s’est pourtant fait reprendre à la 29e sur une tête puissante de Pablo à la réception d’un corner de Nicolas De Préville.

Triste record en Europe pour Monaco

Rythmée, la rencontre a basculé à la 67e. Pour avoir contré le ballon du bras sur un coup franc frappé par De Préville et vivement contesté la décision de Benoît Millot d’accorder un penalty aux Bordelais, Slimani a écopé d’un second carton jaune synonyme d’exclusion. L’Algérien avait été averti une première fois à la 54e pour avoir pesté après une charge de Benjamin Henrichs sur De Préville.

C’est la sixième fois de la saison que Monaco termine une rencontre de Ligue 1 en infériorité numérique. Cesc Fabregas, Jemerson, Aleksandr Golovin et Ruben Aguilar (deux fois) avaient déjà été exclus avant Slimani. Comme le relève Opta, aucune équipe n’a pris plus de cartons rouges que Monaco cette saison en championnat.

Dans la foulée de l’exclusion de Slimani, De Préville s’est chargé de donner l’avantage aux siens sur penalty (69e). Le jeune Yassine Benrahou (20 ans), lui, a raté la balle du break à la 77e sur une frappe sèche du gauche qui a échoué sur la base du montant droit de Lecomte. Pas de quoi empêcher les Bordelais, qui alignaient un onze expérimental après les forfaits de Laurent Koscielny et Jimmy Briand, de décrocher une sixième victoire qui leur permet donc de grimper provisoirement sur le podium.

>> Revivez la victoire de Bordeaux contre Monaco

RR