RMC Sport

Ligue 1: Monaco replonge à Montpellier, Nantes dauphin du PSG

Après avoir enchaîné deux succès, Monaco est retombé dans ses travers à Montpellier (3-1) ce samedi, lors de la neuvième journée de Ligue 1. En haut de tableau, Nantes est assuré de passer la trêve internationale à la deuxième place grâce à sa victoire contre Nice (1-0). Bordeaux, Dijon et Brest ont eux respectivement dominé Toulouse (3-1), Strasbourg (1-0) et Metz (2-0).

Montpellier-Monaco: 3-1

Avec leurs victoires contre Nice et Brest, les Monégasques semblaient avoir enclenché un cercle vertueux. Mais ils sont retombés dans leurs travers en s’inclinant au stade de la Mosson (3-1). A deux reprises en première période, les Montpelliérains ont profité des largesses défensives pour marquer: une première fois à la 31e sur une tête de Florent Mollet après un beau mouvement mené avec Gaëtan Laborde, une seconde fois à la 39e sur un but en renard des surfaces signé Pedro Mendes.

Le score aurait même pu être plus lourd à la pause sans les innombrables parades de Benjamin Lecomte. L’ancien Montpelliérain a sorti le grand jeu pour repousser des tentatives d’Andy Delort (34e, 45e), Laborde (36e) ou encore Mollet (42e). Mais il n’a rien pu faire sur le troisième but de la soirée, inscrit de près par Delort (56e), qui a dû sortir sur blessure dans la foulée. Wissam Ben Yedder a bien réduit l'écart à la 69e sur un joli lob, mais il était déjà trop tard. Monaco a même terminé à dix avec l'exclusion d'Aleksandr Golovin à la 82e. Montpellier passe sixième, Monaco est 14e.

Nantes-Nice: 1-0

Le verrou niçois a fini par céder. C’est grâce à un coup de tête à la 86e de Moses Simon, prêté par Levante, que le FC Nantes a fait tomber l’OGC Nice (1-0) à la Beaujoire. Parfaitement servi par Kader Bamba, l’international nigérian n’a laissé aucune chance à Walter Benitez, qui avait auparavant écœuré les attaquants nantais. Il a notamment détourné une tête piquée de Kalifa Coulibaly (28e), remporté un face-à-face avec Cristian Benavente (60e) et repoussé une tentative de Simon (63e). Il a aussi pu compter sur son capitaine Dante, de retour de blessure, pour empêcher Coulibaly d’ouvrir le score à la 67e.

Mais les hommes de Christian Gourcuff, qui se seront procurés les situations les plus chaudes, ont donc fini par être récompensés de leurs efforts. Ce succès, le troisième de la saison, permet au FCN d’être assuré de passer la période internationale à la deuxième place de la Ligue 1. Les Niçois, eux, pointent au septième rang.

Brest-Metz: 2-0

Le Stade Brestois tient sa deuxième victoire de la saison. A domicile et sous un crachin typiquement breton, les protégés d’Olivier Dall'Oglio sont sortis vainqueurs d’un duel entre promus face au FC Metz (2-0). Un succès qui porte la griffe de Yoann Court. Auteur d’un doublé il y a deux semaines contre l’OL, l’ancien Sedanais s’est cette fois-ci mué en passeur décisif. C’est lui qui a déposé le ballon sur le pied droit de Julien Faussurier pour l’ouverture du score à la 11e. C’est encore lui qui a trouvé la tête de Jean-Charles Castelletto à la 45e sur corner. Moins précis au cours d’une seconde période marquée par une pluie de faute, les Brestois sont tout de même parvenus à conserver leur avantage face à des Messins qui ont eu un mal fou à inquiéter Donovan Léon, propulsé titulaire avec la blessure de Gautier Larsonneur. Et lorsqu'il a été sollicité, il a répondu présent en détournant une tentative de Thierry Ambrose (69e). Brest est 12e, Metz chute à la 19e place.

Dijon-Strasbourg: 1-0

C’est l’un des enseignements de la soirée en Ligue 1: Dijon n’est plus dernier. En s’imposant face à formation strasbourgeoise en manque d’efficacité (1-0), le DFCO a abandonné la place de lanterne rouge à Saint-Etienne, qui accueillera l’OL dimanche soir (21h) en clôture de cette neuvième journée. Une semaine après leur succès à Reims (2-1), les Dijonnais ont confirmé leur redressement grâce à une réalisation de Stephy Mavididi. Le jeune attaquant anglais de 21 ans, prêté avec option d’achat par la Juventus, a inscrit son premier but de la saison d’une frappe du pied gauche après une parade de Matz Sels devant Matheus Pereira. Seule équipe à ne toujours pas avoir trouvé le chemin des filets en déplacement, Strasbourg a réagi trop timidement pour espérer décrocher un résultat positif. Le Racing est désormais 15e, alors que Dijon est 18e.

Toulouse-Bordeaux: 1-3

Cinquante-six secondes. C’est le temps qu’il a fallu à Nicolas de Préville pour ouvrir le score dans le derby de la Garonne. Devenu un élément incontournable des Girondins depuis l’arrivée de Paulo Sousa, il a profité de l’apathie de la défense toulousaine pour marquer le but le plus rapide de la saison en Ligue 1 d’une frappe du droit légèrement déviée par Nicolas Isimat-Mirin. De Préville a bien failli doubler la mise à la 13e, mais son coup-franc a fracassé la barre transversale d’un Baptiste Reynet impuissant.

Le portier du Téfécé n’a également rien pu faire sur le deuxième but bordelais signé Pablo d’un plat du pied à bout portant à la réception d’un coup-franc frappé par De Préville, décidément en grande forme. Hwang Ui-Jo a enfoncé un peu plus Toulouse d’un tir lumineux (53e), avant qu’Efthymios Koulouris ne sauve l’honneur pour les locaux (61e). Bordeaux s'invite dans le top 4, Toulouse recule à la 16e place.

>> Revivez le multiplex de la 9e journée de Ligue 1

RR