RMC Sport

Ligue 1: Monaco s'effondre contre Strasbourg, Saint-Étienne brise sa série noire

Le multiplex de la 21e journée de Ligue 1, ce samedi, a été marqué par la défaite de Monaco contre Strasbourg (1-3). Dans les quatre autres rencontres de la soirée, Saint-Étienne, Brest, Montpellier et Metz se sont imposés.

L'AS Monaco est en pleine rechute. Après le nul spectaculaire et la défaite contre le Paris Saint-Germain, Le club de la Principauté a subi une déroute contre le RC Strasbourg (1-3), samedi soir lors du multiplex de la 21e journée de Ligue 1. L'ASM stagne ainsi en seconde partie de tableau, à la 12e place, tandis que les Alsaciens s'emparent du 7e rang.

Quatre autres matchs avaient lieu au cours de cette soirée riche en actions et en buts. Le Montpellier HSC a réussi à signer une troisième victoire de suite contre Dijon (2-1), ce qui lui permet de se propulser provisoirement à la 4e place. Il n'a plus que quatre longueurs de retard sur la troisième marche du podium occupée par Rennes. L'AS Saint-Étienne est repassé au vert en s'imposant contre Nîmes (2-1), ce qui brise une série noire de quatre défaites. Par ailleurs, Reims s'est incliné à domicile contre Metz (0-1) et Brest s'est défait d'Amiens (2-1).

>> Revivez le multiplex

Monaco - Strasbourg: 1-3

L'AS Monaco a donc sombré et reste sur trois matchs sans victoire. En dépit d'une possession de balle supérieure, et juste après avoir obtenu une belle occasion avec une tête de Guillermo Maripan, l'équipe de Robert Moreno a concédé l'ouverture du score de Ludovic Ajorque (40e).

Un but qui a donné des ailes aux Strasbourgeois, conscients des faiblesses évidentes de la défense monégasque. Celle-ci s'est montrée tout particulièrement apathique sur le deuxième but alsacien marqué par Adrien Thomasson (66e). Le capitaine Stefan Mitrovic a aggravé la marque à la 74e, d'une tête sur corner. Stevan Jovetic, entré à la pause, a finalement sauvé pour l'honneur l'ASM en marquant son tout premier but de la saison (86e).

Montpellier - Dijon: 2-1

Une victoire logique pour Montpellier qui a néanmoins mis du temps à se dessiner. Le MHSC a pourtant failli ouvrir le score en première période, sur un coup-franc de Téji Savanier repoussé par la barre transversale (30e). Il a fallu un deuxième carton jaune du jeune attaquant dijonnais Mounir Chouiar (54e) pour faire basculer la rencontre. Car sur le coup franc aux 25 mètres qui a suivi, Florent Mollet s'est chargé d'envoyer magistralement le ballon au fond des filets (56e). L'ancien milieu offensif messin a ajouté une passe décisive à sa feuille de statistiques, en offrant le break à Andy Delort sur corner (63e).

Dijon a malgré tout su faire trembler les supporters héraultais, en réduisant le score par le biais de Mama Baldé qui a profité d'une étonnante passivité de la défense adverse (76e). Un accident qui n'a pas remis en cause la victoire des hommes de Michel Der Zakarian, qui n'ont pris aucun risque jusqu'au coup de sifflet final.

Reims - Metz: 0-1

Le Stade de Reims paie son entame ratée. Les hommes de David Guion ont été surpris dès la 3e minute par Habib Diallo, sur leur premier but de la tête encaissé depuis le début de la saison. Cette ouverture du score très précoce a permis aux Messins de s'appliquer à bien défendre. Ils ont même bien failli se mettre à l'abri à deux reprises, mais Opa Nguette a d'abord été contrarié par Predrag Rajkovic (60e) puis le cadre (67e). Les Rémois, qui ont eu du mal à être tranchants, ont tout de même eu des opportunités d'égaliser. Ils ont toutefois subi la loi d'Alexandre Oukidja (30e, 65e).

Brest - Amiens: 2-1

Brest doit en grande partie sa victoire à son Gautier Larsonneur. Car en première période, Amiens a accumulé les occasions nettes. Sauf que le gardien breton s'est montré exemplaire (13e, 15e, 25e). Le Stade Brestois a ainsi pu prendre les commandes contre le cours du jeu, grâce à Alexandre Mendy (51e). Un penalty de Sehrou Guirassy a remis les deux équipes à égalité (58e). Seulement, Irvin Cardona est parvenu à refaire basculer la rencontre en faveur de Brest dans les dernières minutes (83e).

Saint-Étienne - Nîmes: 2-1

Il était crucial pour les Verts de mettre un terme à leur série noire de quatre défaites, qu'ils subissaient depuis début décembre. Ils se sont mis sur les bons rails très rapidement, face à l'avant-dernier du championnat, grâce à un but de Wahbi Khazri dès la 3e minute. Après avoir failli faire le break à la 19e, l'attaquant tunisien a finalement creusé à l'écart sur un penalty obtenu par Arnaud Nordin à la 34e minute. Malgré leur domination technique, les Stéphanois sont toutefois retombés dans leurs travers avec la réduction du score de Zinedine Ferhat (45e).

Globalement plus pauvre, la seconde période s'est toutefois emballée dans les derniers instants. Les Nîmois ont d'abord cru arracher l'égalisation sur une tête Loïck Landre (87e). C'était sans compter sur l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) qui a annulé le but pour un hors-jeu. Puis les Stéphanois se sont vu refuser, pour une main, un but de Denis Bounga dans une cage abandonnée par Paul Bernardoni.

JA