RMC Sport

Ligue 1: Monaco s'offre Montpellier, Ben Yedder retrouve le sourire

Avec un nouveau but de Kevin Volland et un doublé de Wissam Ben Yedder, qui a mis fin à sa disette, Monaco a fait tomber Montpellier (3-2) ce vendredi lors de la 20e journée de Ligue 1. Le club du Rocher se rapproche du podium alors que le MHSC n'avance plus.

Au moment où la Ligue 1 se cherche désespérément un ou plusieurs diffuseurs, le Montpellier-Monaco (2-3) proposé ce vendredi en ouverture de la 20e journée a offert une publicité bienvenue. Avec des Monégasques solides comme rarement en première période et des Héraultais révoltés dans la dernière demi-heure à la Mosson.

Alors qu’il menait 3-0 à la Mosson et semblait se diriger vers une victoire assez tranquille, le club du Rocher s’est fait très peur. Il a tout de même assuré l’essentiel, ce qui lui permet de conforter sa quatrième place et de revenir provisoirement à trois points du podium.

Du côté du MHSC, la série commence à être inquiétante avec désormais six matchs sans victoire. L’équipe de Michel Der Zakarian reste au huitième rang mais manque l’occasion de se relancer dans la course aux places européennes. 

Un doublé pour un Ben Yedder libéré

Il a fallu attendre le troisième but monégasque pour qu’elle se décide à se rebeller sous l’impulsion d’un jeune de 18 ans. Entré en début de seconde période, l’attaquant français Elye Wahi a réduit l’écart en coupant un centre de Gaëtan Laborde (64e). Son premier but chez les professionnels. Cinq minutes plus tard, Andy Delort a lui inscrit son neuvième but de la saison en devançant Guillermo Maripan au premier poteau (69e). De quoi totalement relancer une rencontre jusqu’alors maîtrisée par les visiteurs, emmenés par le duo Kevin Volland-Wissam Ben Yedder. Le premier a d’abord ouvert le score d’une frappe en force après avoir vu son compète d’attaque trouver la barre sur un retourné acrobatique (24e).

Frustré par son manque de réussite ces dernières semaines, Ben Yedder a ensuite retrouvé de la confiance. Il a fait le break en reprenant de la tête un caviar de Caio Henrique (35e), mettant fin à un mois sans marquer. Sans doute libéré par ce but, l’ancien Sévillan a assommé des adversaires inoffensifs en transformant un penalty obtenu par Volland (60e). Le début des ennuis pour Monaco, pas passé loin tout de même du 4-2 sur une tentative d’Aleksandr Golovin sauvée par Jordan Ferri (73e). Les Montpelliérains, eux, pourront regretter d'avoir réagi (un peu) trop tard.

RR