RMC Sport

Ligue 1 : Monaco tient son rang, Toulouse et le Gaz pas plus avancés

Monaco solide dauphin grâce à un doublé de Guido Carrillo (3-1), le TFC et Ajaccio qui se neutralisent dans le match de la peur (1-1), Angers encore battu… Après la victoire du PSG face à Reims (4-1), retrouvez les tops et flops de la 27e journée de Ligue 1.

TOPS

Carrillo voit double

La 2e place du championnat sera dure à aller chercher. L’AS Monaco a consolidé sa position ce samedi en venant à bout de la lanterne rouge Troyes (3-1), au stade Louis II. Un succès acquis grâce à un doublé de Guido Carrillo, auteur d’un doublé (25e, 37e), Kylian Mbappe Lottin se chargeant de solder la victoire de l’ASM. Peu en réussite depuis son arrivée sur le Rocher, l’attaquant argentin en profite pour doubler son total de buts en Ligue 1 cette saison (4).

Lorient, c’est renversant !

Quel spectacle ! Lorient et Guingamp ont offert l’un des plus beaux matches de la saison (4-3). Sous le crachin breton, le derby a d’abord tourné à l’avantage de l’EAG, qui a mené 2-0 (doublé de Salibur) avant d’être rattrapé puis dépassé au tableau d’affichage (but de Jeannot et doublé de Waris). Mais cette rencontre folle ne pouvait pas en rester là (3-2 pour les locaux). Alors Jimmy Briand a égalisé. Et puis dans un Moustoir en folie, un coup franc décisif de Raphaël Guerreiro dans le temps additionnel a offert le gain des trois points aux Merlus.

FLOPS

Angers n’en finit plus de couler

L’absence de nombreux titulaires dont le capitaine Cheikh N’Doye (suspendu) n’excuse pas tout. Sur sa pelouse du stade Jean-Bouin, le SCO a sombré face à Montpellier, vainqueur 3-2 grâce à Kévin Bérigaud (2e), Mustapha Yatabaré (7e) et Souleymane Camara (34e). Longtemps menés 3-0, les Angevins, qui ont réduit l’écart par Arnold Bouka Moutou (65e) et Goran Karanovic (91e) concèdent une 6e défaite en 7 rencontres de championnat. Plus dure est la chute pour l’équipe révélation de la première partie de saison.

Toulouse-Gazélec : un nul, deux perdants

Si Toulouse a arraché un point au bout du temps additionnel face au Gazélec Ajaccio (1-1), les deux formations n’ont pas fait une bonne opération dans la course au maintien. Les Corses pensaient pourtant s’être extirpés de la zone rouge après l’ouverture du score de Kevin Mayi (59e). Martin Braithwaite permettra finalement aux Haut-garonnais de ne pas perdre le match de la peur. Mais avec respectivement huit et deux points de retard sur le premier non relégable, Reims, Toulouse et le Gazélec restent dans une très inconfortable position.