RMC Sport

Ligue 1: Nice nouveau dauphin du PSG

Grâce à sa victoire à domicile contre Lorient (2-1), Nice a pris provisoirement la place de dauphin du PSG avant la fin de la 22e journée. Vainqueur à Lille (3-1), Troyes a signé son premier succès depuis le début de saison en championnat.

LES TOPS

Nice nouveau dauphin

Vainqueur à domicile face à Lorient (2-1) ce samedi, Nice a pris provisoirement la place de dauphin à son voisin monégasque, qui accueille Toulouse ce dimanche (14h). Les Aiglons l’ont emporté grâce au 10e but d’Hatem Ben Arfa cette saison et au 3e de Vincent Koziello. Avec 36 points, les Azuréens pointent à 24 unités du leader pariscourbisien. Mais pour eux, l’essentiel est ailleurs.

Première pour Troyes !

Troyes l’a fait ! Après 22 journées, l’ESTAC a signé sa première victoire de la saison en Ligue 1. Et pas n’importe où, puisque le promu s’est imposé à Lille (3-1), pourtant en regain de forme ces dernières semaines. Menés 1-0, les Troyens ont renversé la vapeur grâce à un grand Jimmy Cabot. L’attaquant de poche a trouvé le chemin des filets deux fois en trois minutes (78e, 80e), avant de délivrer un caviar à Jessy Pi (86e). Une éclaircie pour l’ESTAC, toujours dernier du classement.

Guingamp au bout du suspense

Le « match de la peur » entre Guingamp et Bastia a tourné en faveur des Bretons (1-0). La différence s’est faite dans les arrêts de jeu, lorsque M. Lesage a accordé un penalty généreux transformé par Thibault Giresse (93e) et qui a rendu fou Yannick Cahuzac, expulsé pour avoir touché l’arbitre. Au classement, les conséquences sont énormes puisque Guingamp sort de la zone rouge (16e) et revient à un seul point de Bastia (15e).

LES FLOPS

Cana saborde Nantes

Nantes avait les trois points en poche. Avec deux buts d’avance à la 85e minute, grâce à des réalisations de Sigthorsson (1ère) et Bedoya (31e), les hommes de Michel Der Zakarian ont pourtant craqué. Diabaté a d’abord réduit l’écart de la tête (85e), avant que Lorik Cana ne marque contre-son-camp dans les arrêts de jeu (91e). Les Canaris (11es) manquent donc l’occasion de se rapprocher des places européennes, dont Bordeaux (8e) n’est pas si loin.

Carrasso, le coup dur

C’est une image que l’on n’aime pas voir. A une vingtaine de minutes de la fin de Nantes-Bordeaux (2-2), Cédric Carrasso s’est blessé seul en effectuant une sortie. Visiblement touché à un genou, le gardien bordelais a dû être aidé par deux soigneurs pour quitter le terrain. En pleurs, il a été remplacé par Jérôme Prior. La nature de sa blessure n’a pas encore été communiquée, mais les supporters bordelais peuvent être inquiets.

Montpellier s’enfonce

Le départ de Rolland Courbis n’a pas fait du bien à Montpellier sportivement. Depuis la trêve hivernale, le MHSC n’a gagné qu’un seul match, en Coupe de France (1-0 à Epernay). Battue ce samedi à domicile par Caen (2-1), l’équipe dirigée par le duo Baills-Martini a enchaîné une troisième défaite consécutive en L1 et tombe à la 16e place, à égalité avec Guingamp, premier relégable.

Les résultats du soir :

Lille – Troyes : 1-3
Montpellier – Caen : 1-2
Guingamp – Bastia : 1-0
Nice – Lorient : 2-1
Nantes – Bordeaux : 2-2

Alexandre Alain Rédacteur