RMC Sport

Ligue 1: Nice se rassure, Dijon, Strasbourg et Nîmes restent dans le dur

Nice a perdu Dante mais a largement battu Angers ce dimanche en Ligue 1 (3-0), tandis que les succès de Metz à Nîmes (1-0), de Reims contre Strasbourg (2-1), et le nul entre Dijon et Lorient (0-0) ont quelque peu bouleversé la course au maintien.

Angers-Nice (0-3): le Gym se rassure, mais perd Dante

Nice a retrouvé la recette. Balayés à Leverkusen la semaine passée (6-2), puis tenus en échec par Lille (1-1), avant de battre Beer-Sheva sans convaincre (1-0), les hommes de Patrick Vieira ont rendu une bien meilleure copie cette fois-ci à Angers (3-0). Deux buts de Rony Lopes et Pierre Lees-Melou (sur penalty) en première période, et un troisième de Boudaoui en seconde, quand le SCO poussait pour revenir, permettent au Gym de reprendre la quatrième place de L1.

Mais les Aiglons n'avaient pas tous le sourire au coup de sifflet final. Et pour cause: en tout début de deuxième mi-temps, leur capitaine Dante s'est écroulé après un duel anodin sur corner, en se tenant immédiatement le genou gauche. Evacué sur civière, le défenseur central pourrait être indisponible pendant très longtemps, si une lésion des ligaments - suspectée - est confirmée. Une mauvaise nouvelle pour Nice, et bien évidemment pour le Brésilien, qui vient de fêter ses 37 ans...

Nîmes-Metz (0-1): le très bon coup des Grenats, au talent puis au courage

Metz a parfaitement débuté sa rencontre aux Costières. Une bonne organisation, une domination technique, un but de Gueye (15e): tout semblait indiquer un succès grenat dans le Gard. Et puis, juste avant la pause, Matthieu Udol a vu rouge pour un tacle sur Koné. Et à dix contre onze, Metz a logiquement commencé à reculer.

Il a eu le mérite de défendre comme un beau diable, au courage, et a profité, disons-le, d'un certain manque d'inspiration nimois pour l'emporter. Voilà le club mosellan sixième, et surtout avec un petit matelas d'avance sur les relégables. Le Nîmes Olympique est 18e.

Reims-Strasbourg (2-1): les Rémois enchaînent et sortent enfin de la zone rouge

Le Stade de Reims est lancé. Une semaine après sa première victoire de la saison, à Montpellier qui plus est (4-0), la formation champenoise a enchainé à domicile face à Strasbourg (2-1). Evidemment, tout n'a pas été parfait pour les joueurs de David Guion, puisque après avoir fait le plus dur en début de match sur deux buts de Cafaro (finalement attribué à Kamara en CSC) et Faes, Reims a relancé son adversaire du jour en lui offrant assez bêtement un penalty, transformé par Ajorque (30e).

Mais Abdelhamid, Faes (qui a sauvé une frappe d'Ajorque sur sa ligne) et leurs camarades ne se sont pas effondrés au retour des vestiaires face au RCSA, coaché au téléphone par Thierry Laurey. Et pour la première fois depuis la troisième journée, Reims sort d'une zone rouge dans laquelle Strasbourg (19e) est bien installé.

Dijon-Lorient (0-0): pas vainqueur, pas de but, et un nul qui n'arrange personne

C'était le match de la peur, entre le 20e et le 17e, et cela a surtout été une piètre rencontre. A Gaston-Gérard, Dijon et Lorient se sont quittés sur un triste 0-0, qui ne rend service à personne.

Après une première période marquée par un seul petit tir cadré, la partie aurait pu basculer dans le deuxième acte quand Lorient a obtenu un penalty, sauf que celui-ci a été manqué par Yoane Wissa (57e). Toujours pas de victoire pour le DFCO, qui reste dernier du classement, tandis que les Merlus "remontent" à la 16e place.

CC