RMC Sport

Ligue 1: pourquoi Nice-PSG est un match important pour le football français

Mario Balotelli et Edinson Cavani

Mario Balotelli et Edinson Cavani - (AFP)

Nice-PSG se jouera à un horaire exceptionnel (13h), dimanche, lors de la 30e journée de Ligue 1. Invité de Team Duga, jeudi soir, sur RMC, le directeur général exécutif de la LFP, Didier Quillot, a expliqué pourquoi ce match était important pour le football français.

Quatre matchs sont exceptionnellement programmés ce dimanche, à l'occasion de la 30e journée de Ligue 1. Le premier, Nice-PSG, aura lieu à 13h, un horaire inédit dans l'histoire du championnat de France. "La Premier League le fait depuis longtemps et la Liga l’a fait pour la première fois avec un clasico Real Madrid-Barça à 13h (le 23 décembre). C’est plusieurs millions de téléspectateurs additionnels d’un coup", justifie Didier Quillot, le directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel (LFP), invité de Team Duga, jeudi soir, sur RMC.

>> Les podcasts de Team Duga

"Une stratégie de développement international de la Ligue 1"

"Ça s’inscrit dans une stratégie de développement international de la Ligue 1, résume le dirigeant. Qui dit développement international dit meilleure exposition sur le continent asiatique. Le match sera retransmis sur deux plateformes de payTV, PPTV et Tencent, qui ont 700 millions d’abonnés à elles deux réunies. Je ne dis pas que 700 millions de personnes regarderont le match mais je parle de 'l’assiette adressable'. Ensuite, il y a deux chaînes en clair, qui sont Shanghai TV et Guangdong TV, qui ont respectivement 10 et 30 millions de foyers. Donc on espère qu’il y aura une très belle audience, que ça contribuera à mieux exposer notre produit et à la faire rayonner sur le continent asiatique. Je rappelle qu’il y aura aussi une retransmission en direct au Japon, en Thaïlande, en Indonésie, en Malaisie, à Hong Kong et à Singapour."

"On ne fait pas ça du tout pour une raison économique mais pour une raison de meilleure exposition, insiste Quillot. Les diffuseurs du match ne vont pas payer plus cher qu’ils ne font aujourd’hui. On fait ça parce qu’on a besoin d’augmenter la notoriété de la Ligue 1 sur le continent asiatique. On a besoin de travailler pour rattraper notre retard par rapport à la Premier League et à la Liga."

VIDEO - Fred Hermel: "Il n'y a jamais de mauvaise surprise avec Lucas Hernandez"

Team Duga