RMC Sport

Ligue 1: Rivère explique pourquoi Nice va jouer le premier match à huis clos

Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice, a indiqué ce mercredi en conférence de presse que son club allait volontairement disputer la première journée de Ligue 1 à huis clos. Sur l’antenne de BFM TV, il a expliqué les raisons de ce choix.

“C’est une décision très difficile à prendre”, a martelé Jean-Pierre Rivère sur l’antenne de BFM TV, ce mercredi 12 août. Juste après avoir annoncé que l’OGC Nice allait volontairement disputer la première journée de Ligue 1 contre Lens dans une Allianz Riviera à huis clos, le président des Aiglons a expliqué les raisons de cette décision.

"Nous avons pris cette décision pour deux raisons. La première, c’est que nous sommes dans une zone où le coronavirus a une progression très importante ces derniers temps. L’aspect sanitaire est primordial pour nous", a justifié Jean-Pierre Rivère. "La deuxième raison, c’est que choisir seulement 4.000 personnes (5.000 moins les personnes nécessaires à l’organisation du match, selon le président de Nice) entre nos fidèles abonnés était très difficile. Donc on s’est dit qu’il était plus sage de mettre ce premier match à huis clos."

Nice-PSG à huis clos?

Après cette rencontre de Ligue 1 contre Lens prévue le 23 août, l’OCC Nice enchaînera par deux déplacements, à Strasbourg (30 août) et à Montpellier (13 septembre). Mais, à l’occasion de la réception du PSG, le 20 septembre, Jean-Pierre Rivère devra à nouveau faire un choix.

"Le prochain match à domicile, on verra. L’espoir c’est de pouvoir accueillir le plus de spectateurs possibles. Mais nous ne connaissons pas les conditions sanitaires à cette date. On avisera 10 à 15 jours avant", a indiqué le président de l’OGC Nice. Les supporters niçois désireux de revoir leurs protégés à l’Allianz Riviera vont devoir croiser les doigts.

F.Ga